Le Claremont Custody Center va se transformer en labo de cannabis

Le Claremont Custody Center va devenir une usine de cannabis

Bon, pour que les choses soient claires, le Claremont Custody Center est une prison qui n’accueille plus de détenus. Elle n’est plus utilisée depuis près de 10 ans du coup, Ocean Growth Extracts, un producteur californien de cannabis médical, s’est vu accordé le droit de racheter la prison de la ville californienne de Coalinga pour 4,1 millions de dollars. La compagnie prévoit de transformer la prison abandonnée en un immense laboratoire qui extrait l’huile de cannabis.

Pour Casey Dalton, la propriétaire d’Ocean Growth Extracts, c’est une belle opportunité pour la boîte mais aussi pour les 100 postes qui vont pouvoir être pourvus et qui vont permettre de rendre disponible une médecine sûre pour les patients.

Cette décision marque la fin de 6 mois de débat entre citoyens et municipalité. Le maire de la ville explique qu’après de nombreuses discussions, l’intérêt d’une telle action était de trouver un compromis afin de satisfaire les citoyens. Surtout que l’achat de cette prison est finalement arrivé à un moment opportun étant donné que la ville affiche une dette de 4 millions de dollars. Ceci démontre une nouvelle fois comment les états qui ont légalisé le cannabis et les législateurs des états arrivent à se mettre d’accord sans faire intervenir le gouvernement fédéral.

À LIRE :   Le deal de cannabis s’offre un second souffle sur Instagram

Pour garantir la sécurité des activités qui se réaliseront dans l’enceinte de la prison, l’établissement ne sera pas ouvert au public et sera surveillé 24/24h. Concernant les employés, ils seront soumis à des contrôles strictes de même pour les plants qui seront soumis à des contrôles d’odeurs.

Une belle reconversion pour cette prison !

 

Claremont Custody Center

 

 

Publicités