Que se passe t-il une heure après un Big Mac ?

Big Mac H+1

 

on va suivre minute par minute le chemin du Big Mac dans votre corps

Un expert culinaire à percer à jour le secret du Big Mac. Et devinez, ce n’est pas très bon pour votre santé. Une infographie explique minute par minute le processus par lequel passe votre corps après avoir mangé votre burger préféré.

Les 10 premières minutes sont agréables en raison des produits chimiques « feel good » qui commencent à faire effet. Vous ressentez maintenant une sensation de plaisir semblable à celle d’un accro à la coke.

Le procédé, selon l’infographie, fonctionne d’une manière similaire pour les drogues comme la cocaïne et augmente la probabilité d’une alimentation compulsive.

Après 20 minutes, on n’y échappe pas, on en veut un autre. Le sentiment de satiété est loin d’être atteint et pour cause, le Big Mac contient un niveau très élevé de sirop de maïs, extrêmement riche en fructose et en sodium qui sont des produits addictif.

Big Mac + 30 minutes, vous pouvez vous sentir déshydraté en raison des niveaux élevés de sel dans le burger. Les symptômes de déshydratation sont semblables à ceux de la faim, poussant quiconque à réclamer plus de nourritures. Vos reins ont du mal à éliminer le sel. Votre coeur doit battre plus vite pour pomper le sang dans vos veines. Ce qui peut dans les cas extrêmes conduire des maladies cardiaques ou un AVC.

À LIRE :   Passe une journée tout nu à Paris pour la journée mondiale du naturisme

Après 40 minutes, vous ressentez à nouveau la faim. C’est ce qui arrive quand on mange un repas riche en calories. La réponse à l’insuline de votre corps peut faire baisser votre taux de glucose, ce qui vous pousse à vouloir manger encore plus.

Après 60 minutes, l’infographie montre que commence la digestion du burger. Pour le Big Mac, elle peut être de plus de 3 jours car ils sont plus gras que ce que vous mangez en général.

Contesté par plusieurs spécialistes, cette infographie est à relativiser. Nous sommes en effet tous différents et répondons différemment à ce type de nourriture. Quoi qu’il en soit, ça nous empêchera pas de continuer à en manger. YOLO.