Absence de perfection dans les photographies de Nicolas Gavino

photoargentique

Le noir et blanc mortellement érotique des photographies de Nicolas Davino.

Son terrain de jeu ? Les filles et le monde.
Son outil ? Un appareil photo argentique.

Comme tu l’as lu un peu plus haut, ce jeune homme s’intéresse pas mal aux filles et surtout à la puissance de leur nudité. À travers leurs courbes, il cherche à parler d’une sexualité sensuelle, à la limite du voyeurisme mais toujours avec douceur.

À ses débuts, il travaillait avec un simple Polaroïd. L’instantanéité capture le moment, quite à ce que la composition ne soit pas parfaite, tandis que la maniabilité de l’appareil permet d’être partout à la fois.
Pourtant, un beau jour, Nicolas se tourne vers l’argentique. Une technique de développement plus précise mais toujours « à l’arrache« . Ce qui donne un grain si particulier aux photographies, c’est le détergeant qu’il utilise pour donner vie à ses clichés sur le papier.

photoargentique photoargentique

photoargentique
Touche-à-tout, Nicolas centre sa pratique sur la photographie mais explore aussi bien d’autres domaines, comme l’édition, la vidéo, et le dessin.

Naufrage Fanzine from Nicolas Gavino on Vimeo.

En 2015, il tourne une vidéo publicitaire sur Gucci et dessine des formes humaines, des plantes et des fleurs à l’aide de peinture noire et de fusain. À la façon de Calder ou de Miro, Nicolas Gavino représente ses sujets sur le papier avec un seul trait, à main levée et « sans lever le crayon« . Ainsi, un volume se créée, une forme apparaît, et une histoire se déroule avec un lyrisme sensible.

photoargentique

S’il ne travaille qu’en noir et blanc, c’est certainement pour se concentrer sur la composition lumineuse de ses photographies. Pour décrire son travail d’ailleurs, Nicolas Gavino dit parler d’érotisme et de mort à travers des faits concrets. Ainsi, l' »idée folle de la perfection » est ainsi : une idée folle. C’est dans l’accident qu’il trouve la vertu, et c’est ce qui donne toute sa force à son travail !

photoargentique
photoargentique

Tu peux acheter les 2 éditions regroupant ses travaux, la première étant intitulée « Grey Time » (2014) et la seconde « Nocturne Time » (2016). Sinon, tu peux aller faire un tour sur son site, car peut-être as-tu remarqué que dans les visuels que j’ai sélectionnés, il n’y a pas tant de fesses que ça… Ahah ! On s’en doutait bien. Il est clair que l‘érotisme émanant de ses photographies est assez puissant et captivant. Cependant, lorsqu’il montre ce qui nous entoure, on peut ressentir l’atmosphère tantôt lourde et sombre, tantôt douce et sensuelle.

Nicolas Gavino – Documentary from Nicolas Gavino on Vimeo.

Faire ressentir la vie grâce à l’inerte est pour moi la plus belle réussite en matière de photographie, et ce que Nicolas parvient à faire. Avec un grain spontané laissant tout son charme à la situation.

photoargentique photoargentique

Instagram de Nicolas Gavino : ici

Brbr