Hanlalala, nous les jeunes, plus personne nous comprend !

vieuxjeune

Quand les vieux et les jeunes essayent de communiquer. C’est chaud.

Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de parler à ta grand-mère ou même ton père comme si c’était ton pote? Si oui, alors tu as surement du te sentir un peu idiote après avoir sorti un bon « vasi sérieux wesh?! », ou « Oh j’étais trop sèche hier soir! ». Ainsi, tu te retrouves en face to face avec le choc des générations quotidiennement, enfin. Seulement quand tu communiques avec des adultes ou tes grands-parents.
À cet instant, tu te demandes ce qu’il se disait avant que toutes ces expressions sorties d’on ne sait où, simplement existent.

vieuxjeune
Mamie et son petit-fils ne se comprennent plus…

À la manière de scientifiques ultra culturés, confrontons maintenant le dialecte de ceux nés après 1995 et de ceux nés avant l’ère du Jurassic. 
Immersion dans la vie d’une kidz en Air Max (bin oui, les Buffalo ça n’existe plus, sale vieux va! En plus, c’est même plus hype.), lors d’instants avec son papi Gâteau.

vieuxjeune
Moi, c’est KAM (Kidz à Air Max). Ouuuuh, je suis trop belle !
vieuxjeune
Lui, c’est papi Gâteau avec un bob. <3

1 : « Vasi, comment qu’il est cramé le type là dans le métro! » signifie que l’individu pointé du doigts semble divaguer, faire quelque chose d’insensé. La kidz en question s’étonne devant un homme qui se frotte contre les barres du métro. Pathologie: le frotteurisme.
Son grand-père, à son âge, aurait surement dit plutôt « Cet homme yoyote de la touffe, pardi. ».

2 : Notre kidz en Air Max croise un poto dans la rue, et discute quelques instants au sujet du BAC qui approche à grands pas: «Arrête de faire ton suceur avec le prof de français toi.T’auras pas plus facilement ton BAC. » Mais, papi la reprend afin d’éclairer sa lanterne :  « Dit donc plutôt d’arrêter de faire ton sucré. » afin de lui faire comprendre de cesser cette gentillesse exagérée.

3 : KAM (nouveau surnom de la Kidz en Air Max) raconte ensuite à papi Gâteau la raison d’une dispute entre elle et un copinou au collège hier midi. En fait, un mec est passé devant elle à la cantine, et en bonne cagole qu’elle est lui a sorti : « EH OH! Espèce de boloss, retourne au bout de la file, j’m’en bats les steaks! ». Mais, comment? Papi ne comprends pas ce qu’elle tente de dire… Lui aurait gracieusement remercié le fifrelin avec « EH OH! Bouché à l’émeri comme tu es, tu ferais mieux de retourner à ta place car je m’en tamponne le coquillart. ».

À LIRE :   J'en n'ai rien à foutre, et alors ?

4 : Bref. Papi Gâteau emmène KAM au restaurant afin de passer un bon moment avec elle. Se retrouver en famille loin des parents, ça fait du bien! Surtout que voilà, KAM est stressée par son BAC. Et là, une femme se lève de sa chaise et part au WC. KAM s’exclame « Wo, c’est trop la hass pour elle bichette! Elle est trop sèche… ». Cela se dirait, à la manière de papi Gâteau, « Vain dieu, vogue la galère pour cette pauvrette. Elle a bien trop éclusé de gorgeons… ».

5 : Mais voilà. Ce qui fait tâche, c’est le restaurant un peu trop classe dans lequel les deux acolytes se trouvent. KAM pense dans sa tête: « Wala, comme ils me vens’ trop les gens à se la racler. Ils se croient trop frais wesh. ». Papi quant à lui se dit « Qu’est-ce que ces individus me claquent le beignet! Ils pètent dans la soie et ont toujours un pet rectiligne. ».

6 : A la fin du repas, papi Gâteau voit sa petite-fille complètement dépitée, à s’interroger sur ce choc des générations qui les sépare malgré la proximité qui les unit. Elle se tâte, tandis que Papi fait un pli : ils laissent place au doute sur les réponses éventuelles à cette situation rocambolesque. Mais ça va, tout le monde s’adapte ! Ils arrêtent alors de faire leur Kevin, et rentrent à la maison, OKLM.

vieuxjeune

Mais KAM ! N’oublie pas qu’avant d’être vieux et de s’appeler papi Gâteau, ton grand-père s’appelait tonton Techno !

 

PS: Désolée à tous les Kevin …. C’est pour le bien de l’article. Idem pour Camille. RPZ sisi ! 

Brbr