Gobeletball, nouveau sport bientôt en vogue

Gobeletball

Gobeletball, le sport de bureau

Le destin s’est immiscé sur la route de l’équipe d’Open Minded. Entrant dans le métro pour assister à un concert, on les vit coller des stickers dans la rame. Piqué par la curiosité, on a fait connaissance avec les inventeurs du Gobeletball, et le concept est tellement fun et décalé qu’on les a interviewé.

 

C’est quoi le Gobeletball ?

C’est le sport de la pause-café ! C’est clairement une version améliorée du volley. On a troqué la balle contre un gobelet et tendu entre deux murs un filet invisible. C’est un jeu d’intérieur où tout est plus ou moins permis… L’avantage ? Vous pouvez y jouer au bureau, à l’école, chez vous, dans une salle d’attente ou une bibliothèque (version thug). Deux équipes se placent face à face. Le but est de marquer 10 points contre l’équipe adverse pour gagner le match. Un point est remporté si le gobelet tombe dans le terrain de l’équipe adverse. On utilise principalement les mains et les pieds, mais aussi la tête, les fesses, etc… (on sait ce que vous allez imaginer). L’important dans ce jeu c’est que le gobelet ne touche pas le sol. Alors on peut y jouer sans suer, mais le plus fun est de prendre des risques ! Tous les moyens sont bons : stratégies, passes rocambolesques, combos endiablés ou grand écart, montrez votre talent au Gobeletball !

 

Comment vous est venu l’idée de ce jeu ?

Tout a commencé par un mot, quelconque accompagné d’un lancer de gobelet aussi inattendu que ridicule. L’objet non identifié fut smatché avec swagg, pénétrant l’air majestueusement… On s’est tout de suite rendu compte que l’on avait mis le doigt sur quelque chose de fort. C’est alors que commença une partie endiablée d’un sport (jusque-là étrangement inconnu) qui se passait de mot. Attirés par les rires et la prestation physique, de nombreux citoyens ont rejoint le mouvement. On a commencé à peser dans le game. A ce moment-là et après concertation, il a fallu définir des règles et poser un cadre à ce qui allait devenir le Gobeletball.

À LIRE :   Comme à la maison - Le bar éphémère du Cinq Codet

 

Pourquoi la création du Gobeletball ?

On ne choisit pas de créer le Gobeletball. C’est le Gobeletball qui nous invente. Depuis qu’elle a essayé le jeu, Madeleine* a arrêté de fumer pour y consacrer ses pauses. Lucas a décidé de faire un pas vers les autres grâce au Gobeletball. Jean et Alice ont rencontré l’amour pendant un match. Globalement, l’idée c’est que ce sport rapproche les personnes pour un moment fun. Que ce soit au travail ou ailleurs, il permet de créer une cohésion incroyable ! Ce jeu est cool, mixte, illimité en nombre de joueurs, et nécessite un gobelet** seulement. Que demande le peuple ?

(*Les prénoms ont été modifiés pour préserver l’anonymat des protagonistes)

(**La liste des magasins où trouver un filet invisible vous sera envoyée dans un fichier invisible sur simple demande)

 

Et sinon, vous êtes qui ?

Nous sommes quatre jeunes mammifères bipèdes animés par la bougeotte et l’envie de s’amuser : Amandine, Manue, Nikolaï et Ugo. On aurait aimé inventer une idée révolutionnaire pour sauver la planète, mais on se contente pour le moment du Gobeletball. Finalement, ce sport nous ressemble pas mal : dynamiques, décalés et en plastique.

 

Quelles ont été vos sources d’inspirations ?

Les poumons principalement. On est des personnes plutôt dynamiques. En dépit de notre forte capacité créative, il est évident que plusieurs personnes nous viennent à l’esprit. L’agilité de Pierre Richard, la sensibilité de François Damiens et la force de Jean-Claude Van Damme ont forcément participé à cette découverte. Le Gobeletball s’est construit en jouant. Il évolue en nous, en vous. Chacun a son style et sa méthode, ce qui rend chaque partie inoubliable. Autant dire qu’on a hâte de voir les plus farfelus d’entre vous choper un gobelet !

Gobeletball

 

Publicités