Putyourheadintogallery : les têtes posent dans les galeries d’art

putyourheadintogallery

Les têtes sont à l’oeuvre dans le projet # Putyourheadintogallery

Le projet Putyourheadintogallery vous fait forcément penser au film « Chérie j’ai agrandi le bébé ». 25 fois plus grand qu’un humain de taille normal avec ses quarante mètres de haut, le bébé de 2 ans aurait alors tout à fait sa place dans cette exposition disproportionnée. 

putyourheadintogallery

Avec ses représentations miniatures de galeries d’art célèbres l’artiste Tezi Gabunia propose au public de glisser sa tête à l’intérieur pour un cliché original. D’où le hashtag spécialement créé pour l’occasion : #putyourheadintogallery 

Put your head into gallery est un projet d’art interactif, où le public devient acteur de l’oeuvre en place, mais aussi une pièce à conviction entre les murs du musée . Quatre modèles de miniatures ont été créés par l’artiste : la galerie Saatchi, le Tate Modern, le musée du Louvre et la Gagosian Gallery. Tout y est, lumières, parquet scintillant, tableaux entreposés aux murs…

À LIRE :   Des plaques d'égout colorées devenues une attraction touristique au Japon !

putyourheadintogallery

putyourheadintogallery

Ce projet met l’accent sur l’un des principaux concepts de Tazi Gabunia. L’artiste géorgien explore en priorité les thèmes de la falsification et de l’hyper réalité. Il joue ici avec la fausseté de la situation : non, nos têtes ne prennent pas la place d’une pièce entière à l’intérieur d’un musée ; et non, les musées ne sont pas si petits que ca. Le trucage est au rendez vous !

Ses petites miniatures sont réalisées en PVC, plexiglass et papier de bois. Le tout découpé au laser.