Des kits pour tester la drogue en Angleterre

kits

T’as tes kits?

La drogue circule, c’est un fait. Une association étudiante de l’université de Newcastle propose des kits à 3 pounds pour vérifier sa composition.

Mieux vaut être responsable face à la poudre blanche et pilules roses défend l’association Students for Sensible Drug Policy avec son programme novateur Test your drugs, don’t test yourself  (testez vos drogues, ne vous testez pas). Sujet tabou qui mène à de nombreuses morts inutiles, l’association promeut une meilleure éducation, des campagnes de sensibilisation autour de la drogue et les deux kits (un pour l’ecstasy, un pour la kétamine).

kits

Première dans le genre, et totalement avant-gardiste dans un cadre universitaire, les kits fonctionnent grâce à une réaction chimique. Chaque couleur permet de voir sur une plaquette quelles substances s’y trouvent et permet ainsi aux étudiants de savoir exactement ce qu’ils s’apprêtent à ingérer.

Bien que l’université défend une politique zéro tolérance vis-à-vis de la drogue, elle a le mérite de ne pas se voiler la face et préfère gérer le problème à bras-le-corps.