Do Eat l’a fait: les verrines se mangent !

doeat

Les verrines Do Eat: saines, design et surprenantes

Tous le monde sait qu’on ne mange pas une glace avec son emballage. Mais savez-vous que certaines verrines se croquent toutes crues? 

L’idée vient de Thibaut Gilquin et Hélène Hoyois, la vingtaine. Ils nous donnent aujourd’hui l’opportunité de manger notre vaisselle. À vos crocs, partez !

doeat

À première vue on dirait une ribambelle d’origamis du niveau débutant. Or ces petites choses blanches servent de verrines. La marque belge « Do Eat » mise sur quatre produits: le lotus, la tulipe, la pirogue et la cuillère.

doeat

Chaque verrine est certifié sans gluten avec un goût 100 % neutre. Elles sont réalisées selon une recette naturelle à base de pommes de terre et d’eau. Les plats sucrés comme salés conviennent. Seul inconvénient, « la consistance fait un peu penser à du carton mou » (source RTBF). Mixer vos préparation avec un peu de carton mou, ça vous dit?

Le site nous informe quant à son utilisation : « une fois remplie, cette verrine tout en courbes est particulièrement aisée à manier. On peut resserrer un des bords pour la saisir en main et la mettre en bouche facilement. » Adieu cuillères, adieu verrines en verre !

doeat

Ne pas produire de déchets ni de vaisselle, c’est chouette mais encore faut il en avoir les moyens. Pour un pack de 25 verrines, il faudra débourser 9,95 € sans les frais de port. Une verrine coûte donc aux alentours de 40 centimes. Bonne nouvelle, les français peuvent trouver des commerces ayant le produit en stock. Et en plus de ça, elles sont vendues avec un petit livre de recettes adaptées à leur composition.

doeat