Merci Pavlok de m’électrocuter pour arrêter la clope!

pavlok

La Pavlok Shock Clock te réveille avec 340 volts, c’est honnête, non?

Inventé par Maneesh Sethi, un étudiant de Stanford, le Pavlok a vu le jour grâce à une campagne de financement lancée en 2014 sur le site de financement Indiegogo. Depuis, plus de 10 000 exemplaires ont été vendu à travers le monde; ça en fait des masochistes….! Non, mais en vrai, c’est plutôt une bonne idée. Envoyer une petite (ou pas) décharge électrique à son propriétaire lorsqu’il ne fait pas correctement ce qu’il avait prévu, il ne semble pas si fou que celui-ci, après avoir été électrocuté 10 fois dans la journée, soit un peu plus sérieux. En effet, le petit boîtier intégré au bracelet et synchronisé à une application pour smartphone envoie entre 17 et 340 volts. Pourquoi l’utiliser? Pour essayer de moins fumer par exemple, réduire ta consommation journalière de Nutella, faire 15 minutes de jogging et pas 5, ou stopper le rognage d’ongles (hum).

Dernière nouveauté du bracelet? Bin oui, si on t’en parle, c’est parce qu’il y a du fresh…! Dorénavant, tu peux te servir du bracelet Pavlok comme réveil. La « Shock Clock » analyse ton sommeil à l’aide d’un accéléromètre, et tchek si tu es VRAIMENT sorti.e de ton lit grâce au motion tracking. Promis, ça fonctionne, et si tu n’es pas satisfait.e tu es remboursé.e (selon les inventeurs). Tu trouves ça plus drôle qu’utile, non? Pourtant, le corps qui n’apprécie pas vraiment d’être violenté ainsi de bon matin se souviendrait de la douleur provoquée par la décharge pour éviter de refaire la même erreur par la suite. En gros, tu te fais électrocuter 3 matins de suite, et le quatrième tu peux être certain.e de te réveiller avant même que ton alarme ne se déclenche.

Bon, ok, pourquoi pas… En attendant, 1/3 des consommateurs n’utilisent plus leur précieux après quelques semaines d’utilisation, et on doute que ce soit parce qu’ils avaient enfin réussi à arrêter le Nutella ou la bière. Au pire, offre-toi un élastique en caoutchouc que tu mets à ton poignet, et claque-le dès que t’as une petite envie fourbe qui pointe le bout de son nez. Ça te coûtera moins cher. Sinon, dans le Nutella, il y a des arachides et dans la bière, du houblon; de quoi alléger ta conscience. 😉