Houblon à Paris et top départ de la Beer Week

Beer Fest

La Paris Beer Week a ouvert sa troisième édition

Déjà cinq jours que la Paris Beer Week a ouvert ses portes au public. Sur une note belge, le rendez-vous Bières frites a inauguré vendredi la première soirée festive de la semaine. Les amateurs de bonnes blondes ou de brunes bien fraîches sont invités à s’y rendre jusqu’au 8 mai 2016.

 

Organisée par l’association Bières et Papilles, collectif de bénévoles regroupant professionnels indépendants, particuliers et associations de passionnés, la Paris Beer Week est le premier festival d’Île-de-France entièrement dédié à la bière artisanale.
Le collectif oeuvre à mettre en avant la scène brassicole française en pleine ébullition, mais rassurez vous, il y en a pour tous les goûts. D’ailleurs, les amoureux de binouzes étrangères ne seront pas déçus. Des bières méconnus viendront se confronter à vos papilles. Bières Polonaises, câlice tabernacle bières Québécoises, bières Allemandes… une occasion unique d’en découvrir plus de 1000 différentes. Il va en falloir du temps pour tout goûter ! Paris, capitale mondiale du goût, tu portes bien ton nom.

 

À LIRE :   Le collectif "Les Taz" taguent les utilisateurs de trottinettes électriques dans Paris
Beer Fest

 

Chaque jour, plusieurs événements sont organisés dans la capitale : 150 en l’espace de dix jours où les brasseries, les caves à bières, les bars, les distributeurs et les associations sont aux aguets toute la semaine pour le plus grand plaisir des amoureux du houblon. Dégustations, rencontres avec les brasseurs, ateliers, démos de brassage, soirées… Il y en a pour tous le monde. 

 

On vous conseille d’aller faire un tour sur le site et de ne surtout pas louper la soirée sur le thème du Québec : Dégustation Dieu du Ciel ! L’année dernière, la découverte des mousses du pays des Caribous a été bien accueilli par le public. Accroche ta tuque avec d’la broche ! C’est l’fun ! (tiens toi prêt !)

Et comme disait William Shakespeare, “Une pinte de bière est un mets de roi.”