Raving Iran : un combat techno en docu

raving iran
Susanne Regina Meures / Raving Iran

Raving Iran, le documentaire sur la techno et l’underground en Iran

Il n’y a pas si longtemps on célébrait ensemble le nouvel an Iranien au Djoon, avec une floppée d’artistes et de DJs persans pour qui la musique est avant tout une fête. Le documentaire intitulé Raving Iran fait écho à cela. Réalisé par l’Allemande Susanne Regina Meures, il retrace les péripéties de deux DJs iraniens, Anoosh et Arash, tous deux animés par la volonté de se battre contre l’ordre établi dans leur pays.

Baignant dans l’univers underground de la techno en Iran et obligés de se cacher des autorités, les deux comparses organisent une rave dans le désert, dans des circonstances plutôt périlleuses, puis vendent leur album sans en avoir la permission, en conséquence de quoi Anoosh se retrouve en prison pour quelque temps. Par la suite, le duo d’artistes se voit invité à jouer en Suisse à l’occasion du zurichois Lethargy Festival. Depuis l’événement, ils vivent dans un camp de réfugiés.

Le film a été présenté au festival Visions du réel, dans la ville suisse de Nyon, et le sera prochainement à Toronto au Hot Docks, mais aussi au DOK.fest de Munich, au Bel Docs de Belgrade, et enfin au festival du film iranien de Zurich. En voici le trailer.

RAVING IRAN Trailer (facebook.com/RavingIran; www.ravingiran.com) from Christian Frei on Vimeo.