Ces « végés » qui nous font suer

végés

Arrêter de manger de la viande ne rend pas moins con

Si vous suivez un tant soit peu l’actualité, vous aurez forcément remarqué l’ampleur que le végétarisme, et autres dérives –vegan, végétalisme, pesco-végétariens et j’en passe- a pris. Ne plus manger de viande parce qu’en produire rejette trop de CO2, pour défendre la cause animale ou carrément dénoncer notre société de surconsommation, ça on peut comprendre. On respecte. Vous faites ce que vous voulez après tout ça nous regarde pas.

Mais S’IL VOUS PLAIT, arrêtez de nous étaler vos discours bien pensants et d’épier nos moindres faits et gestes.

On doit l’admettre, un non-végétarien qui en rencontre un lui pose généralement des questions à la con. « Mais pourquoi tu manges pas de viande ? », « C’est pas trop dur ? », « Tu sais que les légumes que tu manges ont été élevés avec des pesticides, c’est pas beaucoup mieux pour la planète ». Bref, des questions qui n’attendent pas de réponses, résultat : conversation stérile – qui arrive bien souvent.

Mais bon, vous les « végés », vous les altruistes de la nature, vous pouvez être aussi cons. Vous pensez que parce que vous faites un effort – ou du moins une concession, on va pas jouer sur les mots – dans un intérêt commun vous avez le droit de nous moraliser à tout bout de champ ??? FOUTEZ-NOUS LA PAIX ! On n’est pas intrusifs avec vous donc ne le soyez pas avec nous. Les « Tu sais que la viande que tu manges bah elle est bourrée de médocs», « Tu te rends pas compte des conditions dans lesquelles ils ont été élevés, meurtrier », « Si tu manges de la viande c’est que t’aimes pas notre planète », on en a clairement ras-le-bol.

Ceci est extrêmement caricatural – on pourrait pas faire pire je pense- mais dans le fond l’idée y est.

Il faut se dire une chose, un végétarien pourrait difficilement convaincre un carnivore d’arrêter ses habitudes donc gardez votre salive pour aller manifester dans la rue contre Monsanto et compagnie. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés comme on dit.