L’ekiben s’exporte à Paris

Ekiben

Le kiosque EKIBEN ouvre ses portes gare de Lyon.

Après que son ouverture ait été reportée suite à l’état d’urgence, la gare de Lyon accueille du 1er mars au 30 avril le kiosque EKIBEN. Alors qu’est-ce que c’est ?

L’ekiben est un type de bento. Toujours pas compris ? Bon pour faire bref,  le « bento » signifie « casse-croûte ». L’ekiben est donc une sorte de « casse-croûte ». Le mot « ekiben » est né de la contraction de « eki » qui signifie « gare » et « ben » pour « bento ». L’ekiben, c’est donc votre casse-croûte de la gare.

Ce concept est né au  Japon. En 1885, dans la gare d’Utsunomiya à Tochigi qui était alors en construction, une auberge confectionnait, à la demande de la société ferroviaire, des boulettes de riz. Au fur et à mesure, l’idée a évolué et ce sont carrément des plateaux repas qui sont vendus. Aujourd’hui, preuve de son succès, on dénombre plus de 2000 variétés différentes.

Ekiben

Fruit d’un partenariat entre A2C et NRE (Nippon Restaurant Entreprise), le kiosque a été inauguré le 1er mars dernier en présence d’une délégation japonaise et de l’adjoint de la directrice de la gare de Lyon. Les plats sont confectionnés par des chefs venus tout droit du Japon. Installé dans le hall 2 de la gare, le kiosque propose 5 bentos: la Maki Sukeroku à 8€, la Bento-Onigiri à 8€, , la Bento Omotenaschi à 13€, la Bento-Paris ou la Bento Makuno-Uchi à 15€. Bon, ça nous parle pas trop mais n’ayons pas peur de l’inconnu !

On vous conseille d’y aller rapidement si vous en avez l’occasion, car le kiosque n’est là que pour 2 mois, jusqu’au 30 avril, même s’il semblerait que le concept soit transféré dans une autre gare ensuite.

Ekiben

 

Ekiben