Ma vie rêvée de créa, ou pas

vie rêvée de créa

Ta vie rêvée de créa, tu l’aimes ou tu la quittes

Il y a souvent (toujours) un décalage entre l’univers du créa, et le monde dans lequel vit le client. Et, en tant que graphiste, c’est un fort sentiment de solitude qui s’empare de toi. Mais ne t’en fais pas, tu es loin d’être le seul dans ce cas.

Que tu sois né avec ton mac sur les genoux ou que, pour toi, tablette rime encore avec chocolat, tu ne peux nier la qualité de l’ultra-connectivité quant à la profusion de l’information. Sonneries, vibrations et pépiements sont autant de nouveaux bruits qui te préviennent que sur la planète web ça balance, ça se bouscule et ça tourne plus vite que dans une cour de lycée. Ne reste pas sur ton canapé les bras croisés à te lamenter de ne pas être informé du dernier kilo de je-sais-même-pas-qui ou du clash twittos sur l’efficacité d’une quenelle; on s’en charge pour que tu restes à la page. Le web en deviendrait presque plus ouvert que ton esprit. 

Et si tu te sens vraiment seul, quand par exemple tu te rends compte que le budget du client est infiniment inférieur à celui qui serait nécessaire pour faire une pub digne de ce nom, il y a Pomme Cul. Ce site est fait pour toi, et tu t’y retrouveras, forcément.

pomme cul ma vie rêvée de créa pomme cul ma vie rêvée de créapomme cul ma vie rêvée de créa

 

pomme cul ma vie rêvée de créapomme cul ma vie rêvée de créa

La suite, c’est par ici.

array(0) {
}
dans "Incontournable"