Des filles et des usines désaffectées

zrdyzrdy

Ruines d’usines et femmes, par le photographe zrdyzrdy

Il a beau avoir deux blazes, chacun d’entre eux est imprononçable. Et pour cause, zrdyzrdy aka 草沒味, est un photographe basé à Taïwan, et ce qu’il préfère, c’est faire pauser des modèles féminins dans des lieux à forte consonance industrielle. Tu vas comprendre.

Une vieille photo polaroid qui traîne dans ton grenier depuis 10 ans, une tache d’encre sur un mur, ta danse de la victoire, ta poubelle ou ton dressing… l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Mais si tu n’as jamais réussi à tirer parti de tout ce potentiel – et Dieu sait qu’il est impressionnant – d’autres y arrivent, et même très bien. Tu ne les connais pas ou tu en as vaguement entendu parler; dans les deux cas, Open Minded est là pour que tu restes à la page, et que tu deviennes l’expert en art que tout le monde s’arrache. Aujourd’hui, on se penche sur zrdyzrdy, et plus précisément sur ses images de femmes perdues au beau milieu de ruines industrielles.

zrdyzrdy zrdyzrdy

Réaliser des portraits féminins dans des lieux abandonnés et délabrés, c’est le credo de zrdyzrdy. Ce photographe taïwanais aime travailler sur le contraste entre ombre et lumière dans d’immenses warehouses, ou au cœur de jardins industriels, véritables paysages en friches où il laisse libre cours à son imagination, sur fond d’oxyde et de béton.

zrdyzrdy zrdyzrdy zrdyzrdy

zrdyzrdy
Et pour découvrir de plus près les images de zrdyzrdy, c’est par ici.