Le LSD, bon pour la santé ?

lsd

Le LSD pour un meilleur moral, une révélation tirée par les cheveux

On a tous entendu des histoires rocambolesques à propos du LSD. Ca passe par « je connais quelqu’un qui a consommé du LSD et qui est resté perché plus de 6 mois après avoir fumé un joint juste après » ou alors « je connais quelqu’un qui n’est jamais redescendu et a fini en HP». En bref, le LSD est une drogue souvent redoutée pour sa puissance hallucinogène et ses effets secondaires dangereux. Cependant, certaines études scientifiques affirmeraient que le LSD aurait aussi quelques vertus médicales.

C’est l’Imperial College London qui a relancé le débat avec une nouvelle enquête sulfureuse dont le but était de montrer l’impact du LSD sur la santé psychologique. Parmi la vingtaine de participants volontaires, seulement quelque uns ont réellement eu à consommer une très légère dose de LSD (75 mg). Deux semaines plus tard, les chercheurs ont noté que l’humeur et l’optimisme de ces cobayes s’étaient nettement améliorés comparé à celles des autres. Sur le long terme, le LSD pourrait-il alors améliorer l’état psychologique de ses consommateurs ? C’est ce que laisse entendre cette étude.

lsd

Mais ce n’est pas tout. Une autre étude, réalisée par des chercheurs en Colombie-Britannique et en Alabama, s’est penchée sur le comportement des consommateurs de LSD. Les scientifiques ont interrogés plus de 300 détenus américains sur leurs habitudes de consommation. Si un peu plus de la moitié a avoué avoir souvent recours à des substances hallucinogènes, tout porte à croire que ces consommateurs réguliers sont les moins dangereux. Seulement 27% d’entre eux ont été arrêtés pour des violences domestiques tandis que chez les non-consommateurs de drogue, le taux de pourcentage est de 47%.

Le LSD améliorerait donc l’état psychologique mais seulement à condition de n’en consommer qu’une très faible quantité. Cette information est évidemment à prendre avec de grosses pincettes, on ne voudrait pas que certains d’entre vous se perdent dans un trip non nécessaire.