Et le Troll du mois est attribué à …

yu wei troll

Yu Wei, artiste singapourien et troll du concours Nikon

La rédaction souhaite adresser ses plus sincères félicitations à « l’artiste » singapourien Yu Wei pour avoir magnifiquement trollé le concours Nikon.

Plus c’est gros, plus ça passe. En effet le photographe a tout simplement inséré un avion de ligne dans sa photo prise au bas d’une échelle rendant le cliché assez spectaculaire.

yu wei

Un peu comme quand toi tu cales ta tête de Narvalo sur le corps de Channing Tatum pour impressionner ta cousine.

yu wei troll yu wei troll

Honnêtement, dans cette histoire on ne sais pas qui a été le plus stupide. Nikon, qui a récompensé le cliché sans même prendre la peine de vérifier si c’était un photomontage ou ce mec qui pensait que personne ne s’en apercevrait.

On a quand même affaire à un sacré mythomane champion du monde, en bref le Cahuzac de la photo. Et pour cause, Yu Wei s’est aussi fendu d’un message d’excuse envers « toute la communauté photographique » comme si cette dernière en avait quelque chose à foutre au final. C’est pourquoi nous accordons également à Yu Wei la palme de la fragilité.

Une photo publiée par Yu Wei (@yuuuuuwei) le

Si on peut être sérieux un instant, cette affaire est révélatrice d’un fait sociétal inquiétant : la manipulation de l’image. Alors que nous nous informons de plus en plus par celle-ci, l’image est devenue de moins en moins fiable. En résultent des intox en tout genre que l’on peut trouver chez les guignols de « La gauche m’a tuer » et autres groupes douteux.

la gauche m'a tuer

Dernier exemple en date, ce montage xénophobe d’un prétendu « plan grand froid pour les migrants » alors que la photo montre un gymnase justement destiné aux SDF de Paris…