Le spot d’urbex le plus fou de Montréal : l’usine Canada Malting

jarold dumouchel

L’usine Canada Malting : le spot où tout urbexeur de passage à Montréal doit s’aventurer

Chez Open Minded, on aime l’urbex et la photo. Ce qui est cool, c’est que les urbexeurs, lors de leurs conquêtes des espaces abandonnés, prennent souvent quelques clichés des spots qu’ils ont visité afin d’en garder un souvenir et de les partager. Aujourd’hui, on t’a dégoté des images prises par un amateur d’exploration urbaine, Jarold Dumouchel, dans une usine désaffectée montréalaise dénommée la Canada Malting.

Pour info, l’urbex (de l’anglais « urban exploration ») est une discipline qui consiste à partir à la recherche de lieux abandonnés ou, en tout cas, fermés au public, pour les visiter. Ces bâtiments ou autres installations humaines ne sont pas accessibles au public parce que vétustes, et plus ou moins dangereux pour ceux qui osent s’y aventurer.

À LIRE :   Une salle de concert va s'ouvrir à Londres...sous la Tamise.

Édifiée au début du XXe siècle, cette usine de malterie a fermé dans les années 1980. Avec sa douzaine de silos dont la hauteur avoisine les 40 mètres, il y a de quoi se promener. C’est ce que Jarold Dumouchel a fait, sans oublier de nous ramener quelques petites photos souvenir en mode fish eye de ses instants urbex. On découvre donc l’usine de l’intérieur, en état avancé de décomposition, presque chaotique. Le lieu est envahi par les marques du passage de graffeurs, et celles du temps qui l’a abandonnée.

canada malting canada malting canada malting canada malting jarolddumouchel1

Et pour suivre de plus près les aventures urbaines de Jarold Dumouchel, c’est par ici.