Dépister la weed au lycée ?

dépister la weed

Valérie Pécresse a voulu dépister la weed au lycée, mais c’est un loupé !

Valérie Pécresse, la présidente LR de la région Ile-de-France, avait émis la proposition au cours de sa campagne de tester la salive des lycéens de la région parisienne afin de réaliser un dépistage du cannabis.

Depuis son élection, elle a confirmé qu’elle avait toujours bel et bien l’intention d’effectuer ce dépistage dans les lycées, dans l’objectif de lutter contre la consommation de weed. Et pour cause, elle souhaite mettre en place des tests salivaires, en accord avec les conseils d’administration de chaque lycée, en affirmant bien sûr elle-même que ces mesures sont totalement légales.

À LIRE :   Open Minded est allé à Amsterdam (sous la pluie)

Mais est-ce bien le cas, chère Valérie ? Juste pour info, il semblerait qu’un léger détail ait été oublié par la présidente de la région Ile-De-France : aucun texte légal ne dispose de la possibilité d’obliger une personne a réaliser un test de dépistage si aucune procédure judiciaire n’a été engagée. En plus, seul un officier de police est en mesure d’y contraindre une personne.

A priori, les élèves qui s’opposeraient à ce test seraient considérés comme positifs. Alors si la vocation de ce dépistage est épidémiologique, c’est quoi l’intérêt ?

Voilà, voilà. Allez, bisous.

dépister la weed