Cinq nouveaux noms pour le Sziget 2016 !

Le Sziget Festival a beau être dans plus de 8 mois, l’affiche se remplit déjà de noms qui font rêver.

Cinq nouveaux noms viennent s’ajouter au début de la longue lignée d’artistes qu’accueillera le Sziget en août. Pour son édition 2016, le festival hongrois promet donc sur ses scènes :

  • Sum 41 : Un peu de rock pas mal de punk et un brin de pop, le groupe s’est fait connaitre mondialement au début des années 2000 et se fait rare depuis. S’il donne un concert parisien au Trianon le 22 février, il sera plus que déchaîné cet été dans l’ambiance du Sziget.
Sziget Festival 2016
  • Block Party : Leur titre « Banquet » résonne encore dans toutes nos têtes… Cette pop new wave si particulière qui ne bouge pas, c’est bien Block Party. Petit bonus, le groupe prépare un nouvel album « Hymns » pour janvier 2016. À écouter en boucle avant de les retrouver cet été.
Sziget Festival 2016
  • Nick Romero : Changement de style avec le pro de la house qui va ravir les clubbeurs du festival. Pour l’anecdote, David Guetta lui-même l’a désigné « Dj producteur de l’année ».
Sziget Festival 2016
  • Bastille : Déjà invités en 2014, Bastille revient sur les scènes du festival hongrois. On connait surtout le quatuor grâce à leur album « Bad Blood » et leur titre Pompeii, mais leur rock indé révèle bien d’autres perles si on prend la peine d’écouter tous leurs morceaux.
Sziget Festival 2016
  • CHVRCHES : Ce trio mené par la voix claire de Lauren Mayberry propose un electropop maîtrisé mais léger. Pour jeter un oreille à ce son si particulier, le groupe a sorti en septembre 2015 leur deuxième album « Every Open Eye ».
Sziget Festival 2016

 

Ces 5 noms qui vous font déjà ouvrir de grands yeux viennent s’ajouter aux huit autres artistes déjà annoncés précédemment : M83, Parov Stelar, Bring Me The Horizon, Kodaline, Sigur Ros, John Newman, MO, Naughty Boy.

Pour ceux qui pensent avoir laaaaaargement le temps de réserver, petit rappel : plus possible d’acheter des Pass Early Bird après le 31 décembre à midi ! Et pour ceux qui pensent qu’il s’agit d’un festival comme les autres, jetez un coup d’œil à la vidéo qui suit.