Tour du monde du Street Art en 10 villes

Street art LODZ

Le street art envahit les murs de dizaines de villes chaque année, on t’en a sélectionné 10 qui valent carrément le coup.

 

Singapour : quartier Kampong Glam

Figure toi qu’un quartier de la ville appelé Kampong Glam est maculé de tags. Le streetartiste Ernest Zacharevic a notamment posé sa peinture un peu partout sur Victoria Street, bombant des visages et des corps qui s’assimilent au décors.

street art kampong glam
Par Ernest Zacharevic

France : Vitry sur Seine

Allez on se fait violence et on grimpe dans un RER direction Vitry sur Seine. On pense pas forcément au street art quand on évoque cette ville de la banlieue parisienne, et pourtant, c’est une véritable niche à projets de rue. Il parait même que tous ces dessins attirent du monde, du coup la mairie encourage les street artistes à poser leurs œuvres sur les murs de la ville.

street art vitry sur seine
Par C215

Slovénie : Ljubjana

À Ljubjana, la folie du street-art se concentre surtout à Metelkova, un quartier abandonné réinvesti par des artistes du monde entier. Dessins, sculptures, collages et autres folies urbaines, aucun centimètre carré n’y est délaissé.

street art ljubljana

 

Tunisie: Djerba

Ici, on a à faire à un projet colossal mené par Mehdi Ben Cheikh, juste celui qui a eu l’idée de la Tour Paris 13. Il a pris en otage Erriadh, village sur l’île de Djerba pour crée le festival street art Djerbahood. Des centaines d’artistes se sont succédé sur le site pour en faire une attraction mondiale du street art.

street art djerbahood
Par Brusk

 

Islande : Reykjavik

Reykja… quoi ? Pour voir cela, il faudra te bouger jusqu’en Islande. Oui, là où il fait froid. Mais les fresques et tags que tu vas apercevoir dès que tu tournes le regard valent le coup du déplacement. Street art déjanté assuré.

street art reykjavik

Inde : New Delhi

Il y a quelques années, même pas la peine d’imaginer que New Delhi pourrait s’habiller de tags. Et pourtant, la ville a commencé à organiser le St.Art India. Au programme : graffeurs du monde entier, documentaires et débats divers. (Bon la dernière partie, c’est facultatif). Si vous avez envie de voir des artistes à l’oeuvre, cette année l’événement à lieu de décembre à février.

street art new delhi
Par Okuda

USA : Richmond (Virginie)

Oui, a priori, t’as plus l’impression que tu vas te retrouver face à des églises que face à du bon gros street art. Du coup on veut juste te dire que … t’as tort.

Street art Richmond
Par NILS

 

Malaisie : George town

La particularité de cette ville, c’est qu’elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, donc plus ou moins intouchable. Mais les street-artistes qui s’y sont succédé ont réussi à imposer leur oeuvre avec l’aide de la ville qui voulait moderniser ses vieilles pierres. Le mieux ? L’UNESCO like.

street art George town
Par Ernest Zacharevic (encore !)

 

Pologne : Lodz

Ici, pas besoin chercher le recoin où se cachera le petit dessin cool. Le street-art voit grand à Lodz, il s’étend tout de suite sur un mur entier. De quoi rester bloqué, beha d’admiration  pendant quelques minutes.

Street art LODZ
Par Aryz

Chili : Valparaisso

Tant qu’à faire passons par l’Amérique du Sud où les street artistes qui sont passés par Valparaisso ont carrément tout recouvert : marches, toits, rambardes… Et puis en plus de voir cet art à l’état brut, vous pourrez marcher dessus. Si sympa.

street art valparaisso