Un mois de décembre groovy au Djoon

Youtube Follow Openminded

sly johnson djoon

Le Djoon donnera de la chaleur à ce mois de décembre, avec une programmation toujours aussi groovy

Le Djoon, dont l’âme soul, funk et house est enracinée dans Paris, est un club que l’on connaît et apprécie pour son atmosphère de loft new-yorkais haut de plafond et lumineux, et ses programmations pointues forçant une ambiance chaleureuse et résolument dansante. Si le lieu est aussi un restaurant, où midi et soir une carte élaborée avec amour par deux chefs issus de maisons étoilées, le Djoon est aussi le point de rendez-vous des danseurs de house invétérés depuis des années, mais également des amateurs de son. Et il n’est pas prêt de changer son menu musical. L’établissement continue effectivement à nous concocter des soirées qui promettent toujours de nous faire remuer de bonheur jusqu’au bout de nos nuits de décembre.

Et pour cause, ce mois-ci, c’est encore une fois une jolie programmation qui nous est annoncée. Un peu de chaleur groovy en ce mois de décembre, ce n’est pas de refus…

djoon programmation décembre

Parmi les incontournables de ce mois-ci, il y aura notamment la My Grooves du 12 décembre. Cette fois, Afshin s’entourera d’un guest un peu spécial, puisqu’il s’agit de Mr. Mendel, directement importé d’Amsterdam avec ses pépites disco en provenance des quatre coins du globe. Hé oui, le maestro, fidèle du label de Marcel Vogel Lumberjacks In Hell, a pour objectif ultime de ne garder que l’essence de la soulful music au sein de ses sélections.

my grooves mr mendel djoon

Un peu plus tard, et plus précisément le samedi 19 décembre, ce sera au tour du rappeur et chanteur Sly Johnson de faire rayonner sa voix dans l’enceinte du Djoon, à l’occasion de la sortie de son album, intitulé The Mic Buddah, pour un showcase qui s’annonce exceptionnel.


sly johnson djoon

Et sinon, le 4 décembre, le club accueillera une Ancestral. Le lendemain, ce sera la Motown Party, avec Dj Reverend P. Le 11 décembre, c’est Make It Deep qui investira les lieux à l’occasion de sa cinquième résidence, avec Soundstream. Le 18 décembre, SEML invitera le grand Marcellus Pittman, copain de Moodymann biberonné au son du Wizard Jeff Mills. Quoi de mieux ?