Il existerait une cure de désintoxication à Candy Crush?

candy_crush_saga

L’HP de la Pitié-Salpêtrière met en place une cellule de désintox’ contre Candy Crush

Oui vous savez, ce jeu complètement débile et sans intérêt qu’est Candy Crush. Et bien on a trouvé le médicament pour vous guérir de cette immondicité. Ne nous remerciez pas, on sait que vous nous aimez trop.

Grâce (encore) à notre détective ultra privé, on a découvert une info encore inconnue à ce jour. Des experts auraient enfin trouvé une formule de guérison à Candy Crush, le jeu dont les pauvres, gros, vieux, même les manchots, etc sont accros. Un jeu qui n’a bien sûr aucun intérêt, et on se demande encore à ce jour quel est le but, et ce qui leur plaît réellement.

hp salpêtrière

Assez parlé pour ne rien dire, passons aux choses sérieuses. L’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière a donc (ENFIN) trouvé le traitement pour soigner les Candy Crushiens. Ce dernier consiste à vous enfermer pendant trois semaines dans une pièce de 10m2 entouré de quatre murs avec le plus joli papier peint du monde : des bonbons de Candy Crush.
Bien évidemment, vous n’aurez le droit à aucune communication avec le monde extérieur, pas de visite, pas d’appel, pas de textos. Seul avec vous, votre téléphone portable avec une seule application : Candy Crush. Le traitement commencera tous les jours de 8h à 0h, avec quelques pauses seulement (pour aller aux toilettes, se brosser les dents, etc), le but étant de vous « écœurer » de cette application en y jouant tous les jours. Les repas ne seront pas gastronomiques du tout, soupe, salade de pâtes, plats surgelés, et bien sûr, des bonbons, pour le petit déjeuner, le déjeuner, le goûter et le dîner. Inutile de vous dire que vous porterez une combinaison Candy Crush, non, inutile.

À LIRE :   Porter un bob sera désormais interdit par la loi
candy crush

En ce qui concerne les modalités d’inscription, elles se font directement à l’Hôpital, et dépêchez-vous car les places partent comme des bonbons (HA HA). Le traitement coûte 3500E la semaine, mais vous est remboursé en intégralité si vous arrivez à tenir. Un traitement dur, qui n’est pas fait pour tout le monde, et pour le moment, peu de gens y survivent …

PS : La concierge est dans l’escalier