Les drapeaux confédérés de Zimmerman vendus en zone muslim-free

drapeauxconfédérésAndy Hillanin qui avait déclaré son magasin en zone sans musulmans va commercialiser des drapeaux confédérés peints par George Zimmerman

Alors que la question raciale et les violences racistes policières aux Etats-Unis sont toujours des thèmes d’actualité et que la situation semble n’aller qu’en s’empirant, on retrouve cette semaine Andy Hallinan. Il y a quelques semaines, on vous parlait déjà de ce gérant de magasin d’armes lorsqu’il a réalisé une vidéo patriotique où il annoncait que son magasin allait devenir une zone « sans-musulmans ».

Cette vidéo lui a d’ailleurs valu d’être poursuivi en justice par le CAIR, Council on American-Islamic Relations (Conseil sur les Relations Américaines-Islamiques), organisation musulmane de défense des libertés civiles. Andy Hallinan avait d’ailleurs dû les rencontrer mais s’est rétracté après avoir posté sa vidéo, les soupçonnant d’être liés avec des terroristes.

drapeauxconfédérés3

Celui qui affirmait ne pas être raciste mais seulement vouloir défendre sa patrie contre la menace islamique planant sur les Etats-Unis s’est récemment allié avec George Zimmerman pour la vente de peintures de drapeaux confédérés.

Si ce nom vous dit quelque chose, c’est sans doute parce qu’il s’agit de l’homme qui a tué en février 2012 l’adolescent noir Trayvon Martin. Une affaire qui avait secoué le pays entier ainsi que le reste du monde, puisqu’on le rappelle que malgré les preuves le jury a déclaré Zimmerman non coupable à l’unanimité. La police avait également implicitement été accusée de complicité car le chef de police qui avait été le premier à entendre les aveux de Zimmerman ne l’avait pas arrêté lorsqu’il s’était rendu. Une affaire qui avait engendré bien avant le cas de Michael Brown de nombreuses manifestations et mouvements de protestation dans tout le pays et un mouvement d’indignation ressenti à travers le monde entier.

À LIRE :   Les mouvements volés de WK

drapeauxconfédérés2

Ces drapeaux peints par George Zimmerman sont donc désormais vendus dans la boutique de Andy Hallinan au prix de 50$, ce qu’il considère comme un service rendu à un patriote afin de l’aider à payer ses frais judiciaires. Zimmerman aurait en fait repeint sur le drapeau américain classique à 50 étoiles pour réaliser ces peintures, en y inscrivant la phrase suivant : « The 2nd protects the 1st » À comprendre, le second (drapeau) protège le premier, allant toujours dans cette pensée que le drapeau confédéré serait plus à même de représenter les Etats-Unis et ses valeurs que le Stars and Stripes.