Découvrez Ex Time, l’exposition du photographe Franck Landron !

Franck Landron

 Franck Landron s’expose à la Maison de la photographie de Gentilly

L’exposition Ex Time est consacrée aux premiers clichés du photographe français. Lorsque celui explique comment il aborde la photographie depuis ses débuts en 1971, c’est qu’il a « toujours emporté [son] appareil photo partout avec [lui] ».

Franck Landron Franck Landron

Toute l’essence de l’exposition réside dans le fait que certains clichés datent de lorsque l’artiste n’avait que 13 ans. C’est à cette même période qu’il eût son premier appareil photo, dont il ne perdra jamais le goût. Cet amoureux transi de la photographie exprime par-delà ses clichés, toute la spontanéité d’un garçon de cet âge. Même à travers ses tous premiers portraits de camarades de classe pris dans le dos des professeurs, on peut déjà lui reconnaître un talent. Des portraits de pré-adolescents, à l’adolescence jusqu’à sa vie de jeune adulte, on voit petit à petit à la vie comme dans la photo le photographe prendre de la maturité.

Franck Landron

Franck Landron

Cette série de photo est touchante parce qu’elle respire l’honnêteté, ce sont les souvenirs personnels de Franck Landron, on le voit par ses autoportraits devenir un homme, que ce soit physiquement ou bien aux bras de ses premiers amours.
On assiste ainsi aux prémices de celui qui par la suite deviendra acteur, réalisateur et producteur de cinéma. Pas étonnant alors que dès son plus jeune âge il enregistre toutes les choses qu’il vit. Des photos qui émanent beaucoup d’intensité car elles appellent également à nos propres souvenirs !

À LIRE :   La street photography selon Zun Lee

Franck Landron

Franck Landron

Franck Landron

Cette exposition représente bien cette célèbre citation de la photographe Martine Franck : « Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas. » Des souvenirs immortalisés sur des instants qui ne reviendront pas : Ex time. Partagé entre mélancolie ou joie de l’instant capturé, les visiteurs seront conquis par cette belle exposition qui se déroule actuellement et ce jusqu’au 4 octobre 2015, à la Maison de la photographie Robert Doisneau dans la banlieue parisienne de Gentilly.