Deez Nuts à la Maison Blanche en 2016

deeznuts3En Caroline du Nord, Deez Nuts est le troisième candidat en tête pour les présidentielles américaines

Vous avez sûrement du déjà entendre cette expression, « deez nuts » ou en anglais plus académique « these nuts » qui signifient en gros « ces couilles » (littéralement traduites « ces noix »). Cette expression anglaise avait d’ailleurs été repopularisée dernièrement grâce à une vidéo d’un canular téléphonique. Un mec annonce au téléphone que quelque chose est arrivé par courrier, et lorsqu’on lui demande ce que c’est il répond la fameuse phrase « deez nuts ». Oui, c’est très fin.

#flashbackfriday #got’emm pt.2

Une vidéo publiée par Who Dont Got No Bitches (@welvendagreat) le

À part ça, Deez Nuts aujourd’hui c’est aussi un candidat à l’élection présidentielle américaine qui se déroulera l’année prochaine. Un candidat qui est arrivé 3ème dans les sondages en Caroline du Nord, juste après Hilary Clinton et Donald Trump.

deeznuts2

Mais qui est donc ce mystérieux Deez Nuts ? À quel parti politique appartient-il ? Quel est son avis sur les conflits au Moyen-Orient ? Quelles mesures compte-t-il apporter pour faire baisser le chômage ? Sera-t-il un meilleur président que Barack Obama ?

En réalité, Deez Nuts n’est qu’un simple fils de fermier à Wallington dans l’Iowa âgé de 15 ans. Dépité à l’idée de se retrouver avec soit Clinton, Trump ou Bush l’année prochaine à la tête de son pays, le lycéen a décidé de se lancer la folle course vers la Maison Blanche. Le 26 juillet dernier il a donc déposée sa candidature et cette semaine la Public Policy Polling, institut de statistiques, annonçait qu’il talonnait Clinton et Trump avec 9% des voix.

deeznuts

S’il a réussi à faire rire le pays entier avec ce nom ridicule et créer un véritable buzz, évidemment il ne pourra pas être élu président puisque l’âge minimum requis pour la candidature aux présidentielles américaines est de 35 ans. Sa folle course s’arrête donc là, en tout cas pour le moment. Qui sait, peut-être le reverra-t-on dans 20 ans…