Mark Karpelès arrêté au Japon pour fraude

mtgox

Karpelès directeur de la plateforme de bitcoins MtGox, a piraté son système informatique

La police française a arrêté Mark Karpelès, patron de la plateforme d’échanges de bitcoins MtGox. Sa boîte s’était effondrée l’année dernière à cause de nombreuses accusations de fraude salissant l’image de cette monnaie virtuelle. On lui attribue le fait d’avoir falsifié des données dans la base informatique de l’entreprise pour créer artificiellement un million de dollars. Le premier août, les médias japonais ont révélé une enquête comme quoi Karpelès est soupçonné d’avoir fait disparaître des bitscoins en 2014 pour une valeur de 335 millions d’euros.

mark-karpeles-fevrier-2014-francesoir_field_image_principale

Le jeune « geek » de 30 ans n’était pas inconnu en France où un portrait de lui avait été fait par la Tribune l’année dernière, il se serait installé au Japon en 2009. On le considère comme un « as du codage », il a fait ses preuves chez le concepteur de jeux vidéos Lynux Super Joueurs, le distributeur de produit informatique Fotovista (désormais Pixmania) et le spécialiste du téléchargement de jeux vidéos Nexway où l’ancien patron aurait affirmé qu’il possédait un QI de 190.

Le prodige fait son bonhomme de chemin en créant sa propre société Tribane, spécialisée dans l’hébergement Web et le développement d’applications. Son blog Magical Tux fermé aujourd’hui était un lieu où il donnait des conseils de hacking. En 2011, fasciné du phénomène bitcoin, il rachète MtGox.

À LIRE :   Le Wink Space de Masaku Shirane x Saya Miyazaki
2048x1536-fit_homme-regarde-site-plateforme-echange-bitcoins-mtgox-a-tokyo-25-fevrier-2014

Quelques mois plus tard, le site subit une cyber-attaque où une immense quantité de bitcoins disparaissent. Après avoir fermé boutique, le site revient en cartonnant de manière triomphale, le géant contrôlerait 80% des bitcoins du monde.

Malgré ce ressaisissement spectaculaire, la fuite de 850 mille bitcoins équivalent à la somme de 335 millions. Monsieur Karpelès aurait ultérieurement retrouvé comme par hasard 200 mille de ces précieux bitcoins sur un stockage qui n’était pas connecté aux ordinateurs (ça paraît bizarre quand même). Selon la police, l’enquête soupçonnerait le français d’avoir la connaissance de cette perte d’argent apparemment transféré sur un compte lui appartenant sans en informer les déposants.

4375448_7_d693_le-pdg-de-mtgox-mark-karpeles-est-introuvable_63457bc290acb821a0d85f47e302afa5

L’habile spéculateur est accusé de toutes parts, médias et police à la fois, où les bitcoins de ses clients ont été transférés plusieurs fois sur son compte. L’homme d’affaires aurait d’ailleurs refusé d’aller aux Etats-Unis lorsqu’il était questionné sur l’écroulement de sa plateforme.

Le geek escroc à la tête du réseau de monnaie via internet le plus important du monde réussira-t-il à se relever de toutes ces attaques une nouvelle fois ?