Floride : une zone muslim-free?

muslimfree

En Floride, le propriétaire d’un magasin de tir se dit en guerre et déclare son magasin zone muslim-free

Quelques jours après la fusillade de Chattanooga jeudi dernier, Andy Hallinan, propriétaire de Florida Gun Supply, un magasin d’armes et champ de tir en Floride, a très vite réagi sur la page Facebook de son magasin en une vidéo qui se veut très explicite.

Son uniforme de travail revêtu, le menton haut et le drapeau confédéré en fond tel un candidat à une élection présidentielle, Andy Hallinan explique que le Florida Gun Supply est prêt à devenir « a muslim free zone » ; une zone sans musulmans.

Il se positionne très vite dans son discours en défendant le drapeau confédéré, en proie à de nombreuses controverses en ce moment : « Les dirigeants de notre pays veulent vous faire croire que ce drapeau représente la suprématie blanche, la haine et l’intolérance. Ce n’est pas vrai. »

Mais plus encore que de défendre ce drapeau, Andy Hallinan veut démonter des idées anti-racistes qui ont pu être véhiculées ces derniers temps, en accusant le gouvernement et plus spécifiquement le président d’être responsable de ces mensonges. « Je ne fais pas voler ce drapeau aujourd’hui parce que je suis raciste – car je ne le suis pas, et je ne suis pas intolérant. Le racisme était en déclin jusqu’à ce qu’Obama commence ses mandats, maintenant les dirigeants de notre pays nous disent qu’à chaque fois qu’un enfant noir est tué par un policier blanc, c’est basé sur la race. Ne croyez pas à leurs mensonges. »

À LIRE :   Les drapeaux confédérés de Zimmerman vendus en zone muslim-free

muslimfree2

Le propriétaire de Florida Gun Supply ne compte pas uniquement sur sa démagogie, son drapeau, et son apparence de bon travailleur américain (ni sa musique de fond tout droit sortie d’un thriller sur la guerre ou la fin du monde) pour alimenter ses propos. En effet, des extraits plutôt biaisés et choisis à la seconde près de journaux télévisés et reportages sur les manifestations qui ont suivi après la mort de Michael Brown en 2014 apparaissent, notamment des images de drapeaux américains brûlés ou des témoignages de manifestants et policiers.

Toutefois son discours n’en reste pas là. Andy Hallinan déclare clairement « Nous sommes en guerre. Pour notre patrie, notre sécurité et notre mode de vivre. », les ennemis, ce sont les musulmans.

Sa manière de servir et défendre donc sa patrie face à cette menace est de rendre tous les cours d’obtention de port d’arme cachée gratuits, ainsi que l’accès au champ de tir. Bien sûr, cela ne s’applique qu’à ceux qu’il qualifie de patriotes… Mais surtout pas aux musulmans : « Je n’armerai et n’entraînerai pas ceux qui souhaitent nuire à mes compatriotes. »

muslimfree3

Si Andy Hallinan n’est peut-être qu’un simple propriétaire de magasin de tirs, il semble déjà très soutenu par certains internautes dont certainement ses clients. Force est de constater que les mouvements en faveur du drapeau confédéré et à caractère raciste islamophobe continuent de s’accroitre dans le pays de l’Oncle Sam, où le Ku Klux Klan paradait librement il y a encore dix jours.