Etre riche c’est bien, être né où il faut c’est mieux…

riche

Les riches de France seraient des pauvres en Suisse ?

En Janvier 2015, l’ONG Oxfam publiait une nouvelle étude dans laquelle elle annonçait, chiffres du Crédit Suisse à l’appui, que la part de la richesse cumulée des 1% les plus riches du monde, déjà passée de 44 à 48% entre 2009 et 2014,  dépasserait les 50% du patrimoine mondial en 2016. En d’autres termes, d’ici un an, les 1% les plus riches du monde détiendront plus que les 99% restants.

Evidemment, parmi ces 99% restants, la répartition est tout aussi inégale.

Une fois, ôtés les 20 % les plus riches des « moins » riches, il ne reste plus qu’aux 79% restants, toi, moi, nous, … 5,5% des richesses mondiales. (l’étude complète).

Cela te fait bondir ? Reste assis, il y a pire encore.. Les inégalités n’épargnent personne, pas même les plus riches –doit-on vraiment les plaindre.. Mais, quittons le club mondial des 1% pour nous intéresser à d’autres clubs, bien plus nombreux cette fois : ceux des 1% les plus riches de chaque pays.

Accroche-toi c’est un peu compliqué.. mais très instructif –tu peux le faire. Dans un récent article du Washington Post commentant les travaux de l’économiste  Branko Milanovic, on apprend en effet qu’il faut gagner 171 832 dollars PPA après impôts pour parvenir à intégrer le club suisse des 1% les plus riches du pays alors que 46 371 « à peine » suffisent en Pologne.

Le dollar PPA, Parité de Pouvoir d’Achat est une monnaie fictive qui permet de lisser les comparaisons entre  les pays en tenant compte de leur niveau de vie ( coût des achats courants, des services de santé …). Mais revenons à nos 1%. Branko Milanovic nous explique aussi qu’en France, le ticket d’entrée au club est fixé à 123 760 dollars PPA.

Alors, riche ou pas riche ?

riche

Tout serait donc question d’endroit.

La bonne nouvelle quand même pour les quelques uns de nos lecteurs français qui n’atteindraient pas ces 123 760 dollars PPA annuels, c’est qu‘il n’est pas besoin de figurer en tête de liste des revenus les plus élevés de son pays pour entrer dans le club mondiale des 1% : 43,000 dollars PPA de revenus annuels « suffisent » à gagner plus que 99 % du reste du monde !

En résumé, il ne suffit pas d’être né dans une bonne famille avec une cuillère en argent, ou, platine incrustée de diamants scintillants pour les ricains – dans la bouche, il faut également bien choisir le lieu où l’on mange ! On est pas bien avec notre SMIG tout compte fait ?

riche

Source principale : Le Monde, Washington Post