TEN WALLS OU QUAND UN HOMOPHOBE SE PREND UN COUP

ten walls

TEN WALLS le musicien qui rêvait de vacances prolongées

Inutile de vous présenter Ten walls ce producteur Lithuanien de musique électro – mais siiii le tube « walking with elephants ». La polémique enfle suite aux propos de ce dernier assimilant homosexualité et pédophilie.

Pour certains d’entre vous qui parfois nous lancent « ce n’est pas très Open Minded tout ça » nous nous sommes posés la question de savoir comment réagir à ce type de diatribes – manifestement vous confondez ouverture d’esprit et prise de position d’un esprit libre.

Donc comment réagir face à ce type de propos ? Allez, petit florilège made in Ten Walls

ten walls

« Que ferais-tu si tu apprenais que l’anus de ton petit frère de seize ans était déchiré par son petit ami ? » Bien sûr, pourquoi s’arrêter en si bon chemin, et tant qu’à faire, un peu d’amalgame ça fait du bien : « Après un de mes premiers concerts en Irlande, en revenant vers mon hôtel, j’ai vu une église avec un portail décoré par des centaines de chaussures de bébé. Naturellement je me suis demandé pourquoi ? Malheureusement le mensonge d’un prêtre avait été découvert, des enfants ont été massivement violés. Malheureusement, les gens de l’autre race -comprenez les gays- continuent de faire ça et tout le monde le sait mais personne n’agit. »

À LIRE :   Quelles sont les sectes les plus gratinées du monde ?

Vous vous en doutez, la réponse coule de source. Au-delà du fait que TEN WALLS se fait sortir de tous les festivals et qui plus est, face à la levée de bouclier suscitée par cette aberration verbale et de pensée, ce dernier a suspendu toutes ses datess’il en a en Russie en revanche il devrait avoir des fans.

Dernière news, suite aux propos tenus par Ten Walls sur les réseaux sociaux, MIALA « tient à se désolidariser totalement de ce discours honteux. Au vu de cette situation que nous déplorons profondément, nous n’avons pas d’autre choix que d’annoncer que Ten Walls ne fait plus partie du roster des artistes de MIALA ».

ten walls

En bref bien fait pour sa gueule, nous on n’aime pas et point barre