Berlin, la nouvelle capitale du « ruin porn »

Ruin porn Berlin

Les friches de Berlin passionnent 

A Berlin, l’agence de voyage « go2know«  vous propose des visites de friches industrielles et de bâtiments abandonnés. Les ruines que propose la capitale allemande valent vraiment le détour. Cependant ces lieux qui passionnent les photographes amateurs de « ruin porn », sont à présent remplis de vigiles. Ces visites avec go2know sont alors peut être la seule chance de pouvoir admirer ces lieux en total abandon.

Cette petite visite a quand même un coût ,40 euros, mais à en croire les photos qui en ressortent cela vaut vraiment le coup  d’oeil . Après avoir reçu certaines indications sur le bâtiment dont il est question et les règles de sécurité essentielles pour zoner tranquillement au sein de ces friches qui abritent fenêtres éventrées et débris divers.

Les visiteurs ont alors entre 3 et 5 heures pour arpenter les lieux comme ils le souhaitent. « Nous ne voulons pas gommer la part d’aventure, l’intensité qu’il y a à pénétrer dans ces lieux, c’est pour cela que nous ne proposons pas de visites guidées, de manière à ce que les gens puissent aller où ils veulent et s’imprégner de l’atmosphère du lieu. »  explique Andreas Böttger.

 Les visiteurs sont alors prêts à s’abandonner à leur passion en saisissant des clichés troublants de ces lieux en total abandon voués au passé et au passage de « vandales » venu y laisser leurs traces.

À LIRE :   Soft Paris invite les hommes à ses sex toy party
Ruin porn Berlin (2)

L’agence de voyage go2know voit le jour en 2010, grâce à Andreas Böttger et Thilo Wiebers, qui sont des passionnés de photographie et de friches. Leur agence de voyage alternative vous propose la visite d’une dizaine de lieux dans le centre mais aussi dans la banlieue de Berlin.

A travers tout Berlin, vous pourrez alors visiter une ancienne prison, un sanatorium pour enfants abandonné, une clinique où les S.S. se faisaient soigner ou des bâtiments militaires désaffectés, comme l’ancienne station d’écoutes de la NSA.

C’est avec énormément de patience mais aussi de diplomatie qu’ils ont réussi progressivement à convaincre les propriétaires de ces lieux berlinois abandonnés de les sécuriser, et d’autoriser les visites, en contre partie d’une rétribution financière. 

Maintenant, vous savez quoi faire durant votre prochain voyage à Berlin !

Ruin porn Berlin (4) Ruin porn Berlin (3) Ruin porn Berlin (7) Ruin porn Berlin (6) Ruin porn Berlin (5)