Facebook fait aussi dans les divorces.

Youtube Follow Openminded

facebook

Le premier divorce via Facebook !

Une procédure de divorce, c’est toujours un peu délicat. Surtout lorsque l’un des deux conjoints est introuvable ou se montre entêté ! Aux États-Unis (forcément) ils ont trouvé la solution au problème. La cour Suprême de Justice de Manhattan a autorisé une jeune femme à utiliser Facebook pour contacter son mari injoignable.

Qui aurait pu penser un jour que Facebook ,à la base utilisé pour réunir les gens, servirait un jour à les séparer ?

A New-York, Ellanora Baido, une jeune femme de 26 ans tentait depuis un moment d’engager une procédure de divorce. Son mari étant difficile à joindre, Facebook s’est avéré être le seul moyen de le contacter. Cependant il a fallu l’accord du juge avant.

Matthew Cooper, juge à la Cour Suprême de Justice de Manhattan a donné son accord pour que la jeune femme puisse faire parvenir à son ex-conjoint (enfin futur ex-conjoint) les documents via Facebook.

En effet, le futur ex  avait changé son adresse personnelle et professionnelle. Ellanora Baido a même engagé un détective privé afin de retrouver sa trace, mais en vain.

Depuis leur séparation, le couple ne communiquait que par téléphone ou via Facebook.  Lorsqu’elle a entrepris la procédure de divorce, l’ex-conjoint a refusé de réceptionner les documents et de répondre à sa requête.

L’affaire était déjà assez bizarre puisque le couple marié depuis 2009 n’aurait jamais vécu ensemble…

facebook

Face à cette situation, Matthew Cooper a donc jugé qu’il était juridiquement admissible d’utiliser le réseau social, car il faut selon lui prendre en compte « l’avènement des réseaux sociaux. »

Ellanora Baido a envoyé un premier message privé début avril, mais toujours sans réponse.

Le juge a affirmé que tant qu’elle n’obtiendra aucune réponse, le message sera renvoyé pendant trois semaines. En attendant, leur statut reste  » c’est compliqué » sur Facebook. Tragédie.

facebook