L’Indonésie tente de restreindre la vente d’alcool même à Bali

Bali

Bali, l’exception indonésienne

Mauvaise nouvelle pour les narvalos. Un texte de loi est actuellement en cours d’examen au Parlement indonésien. Il prévoit l’interdiction de la vente, de la consommation, de la production et de la distribution de boissons alcoolisées… sauf dans les lieux touristiques.

Une disposition restrictive entrera en vigueur ce jeudi 16 avril, interdisant aux petits commerces de vendre de l’alcool.

Le député Muhammad Arwani Thomafi, du Parti unifié du développement favorable à cette loi a justifié ce choix par des raisons de santé et de morale: « La consommation d’alcool augmente, en particulier chez les jeunes, et elle menace leur avenir parce qu’elle provoque l’addiction et peut nuire à leur santé« , a t-il justifié à l’AFP .

Il existe un mouvement national anti-alcool dans le pays, et son fondateur a déclaré que l’alcool était une « machine à tuer« .

Tout consommateur qui tenterait donc de consommer de l‘alcool de manière clandestine, serait passible de trois mois à deux ans de prison.

Si beaucoup de brasseurs ont fait part de leur mécontentement, cette nouvelle a suscité une inquiétude toute particulière à Bali : l’île paradisiaque la plus prisée des touristes. Mais contrairement à l‘Indonésie qui par sa population, est le plus grand pays musulman du monde, (250 millions d’Indonésiens sont musulmans et la plupart ne consomment pas d‘alcool.) à Bali elle est majoritairement hindouiste.
Bali
Qu’on se rassure, le ministre du commerce, Rachmat Gobel, a promis des aménagements pour faire en sorte que les vendeurs puissent continuer de vendre des boissons faiblement alcoolisées sur la plage. En effet, le tourisme est l’activité principale de l’île. En 2014, Bali accueillait 9,4 millions de voyageurs internationaux.

À LIRE :   La sélection des meilleurs cocktails

Bali

La bière la plus consommée en Indonésie est la bière Bintang, elle ne sera disponible que dans les supermarchés, bars et restaurants. Heureusement, ils ne sont pas concernés par le dispositif.
Vous l’avez compris, en bon narvalo que vous êtes, si vous allez à Bali, c’est par là qu’il faudra chercher votre breuvage.