Revenge porn: 18 ans de prison pour la création d’un site

revenge porn

Le créateur d’un site de « revenge porn » condamné à 18 ans de prison

Kevin Bollaert, un jeune homme de 28 ans a été condamné à 18 ans de prison pour avoir posté plus de 10 000 clichés à caractère sexuel et sans le consentement des personnes.

Le créateur du site a été accusé de 27 chefs d’accusation et il aura fallu 20 minutes au juge pour les énoncer. Il écope de 18 ans de prison ferme.

Cette affaire est la première jugée depuis la mise en place d’une loi interdisant le revenge porn aux États-Unis, adoptée en 2013.

On va commencer par faire une piqûre de rappel.

Le revenge porn, c’est quoi ? La fille largue son compagnon, celui-ci, vexé, décide de se venger en publiant les photos qu’il dispose d’elle nue ou même la vidéo de leur ébats. Cette pratique vise le plus souvent les femmes, vous l’aurez compris.

revenge porn

Ce Kevin Bollaert, a lui décidé de créer un site entièrement dédié au revenge porn. Ce site permettait à des personnes comme lui, de publier les photos de leur ex-partenaires nues, accompagnées de leur nom, âge, e-mail et même profil Facebook et les images pouvaient être téléchargées! Enfin tout pour ruiner leur vie quoi !

À LIRE :   Dour Festival day #1

Ça ne s’arrête pas là ! Le jeune américain a également créé un site web qui permettait de retirer ces images, mais en échange d’une rançon. Celle-ci pouvait atteindre plus de 350 dollars.

Lors de l’audience, Kevin a du se confronter aux témoignages des victimes, évoquant l’humiliation qu’elles ont subie. L’une d’entre elles racontaient qu’elle a été mise à la porte de chez elle et qu’elle est à présent sans domicile. Une autre rapporte qu’elle a subi un harcèlement qui l’a incité à quitter l’école. A l’écoute de leur récits, il n’a pas tenu et a fondu en larmes.

Kevin Bollaert devra en plus de sa peine, verser une amende de 10 000 dollars aux victimes. La vengeance est un plat qui se mange froid !