The Do a électrifié le Zenith de Paris !

Youtube Follow Openminded

the do

On était au concert de The Do – et on a adoré !

Tout le monde se rappelle du premier tube de The Do – On my shoulders. De la pop-rock-électro avec un refrain entêtant comme on les aime, bref la chronique d’un succès annoncé qu’on n’a jamais réellement arrêté de fredonner depuis les années 2000 – il est peut-être là le présage d’une carrière musicale de renom.

Près de sept ans après leur premier titre à succès, The Do était au Zénith de Paris pour présenter leur nouvel album ô combien addictif Shake Shook Shaken.

Lorsqu’on écoute l’album, chaque morceau est un voyage dans leur univers, entre pop, électro et leur côté rock qui ne les a jamais quitté – c’est du bonheur musical dans les oreilles…et c’est décuplé x 1000 pendant leur performance live, à grands coups de beats électro envoyés par des musiciens au summum de leur forme qui ont fait trembler le Zénith pendant plus d’une heure.

photo (3)

The Do, c’est aussi la voix exceptionnelle de la chanteuse Olivia Merilahti, puissante et cristalline à la fois – la chanson Trustful Hands, de loin ma préférée, en est le parfait exemple. Dès les premières notes de la chanson, j’ai bondi de mon siège, prête à aller la retrouver sur scène, transie comme jamais.

Outre ses talents énormes de chanteuse, Olivia est aussi une show-girl comme on en fait plus, spécialiste d’une danse unique en son genre, grandement inspirée des arts martiaux à mon goût mais qu’elle gère à la perfection dans sa combinaison rouge, indéniablement sa patte stylistique pour ce nouvel album électrique.

Une heure et demie de show, des arrangements inédits qu’on aurait voulu enregistrer pour toujours, chaque titre de Shake Shook Shaken a été une redécouverte pour nos oreilles – et pour notre plus grand plaisir.

Je suis ressortie du Zénith, comblée, le titre « Going Through The Wall » dans la tête et la certitude qu’on entendra parler de The Do pendant un long moment – et c’est tant mieux.

the do concert