L’affaire Silk Road est une affaire sans fin

silk road

Silk Road : le FBI, c’est plus ce que c’était.

En octobre 2013 le FBI fait fermer le plus gros supermarché de la drogue hébergé sur le darknet, Silk Road. A l’issue de son procès en février dernier, le fondateur du site, Ross Ulbritch, est reconnu coupable de sept chefs d’accusations (trafic de drogues, blanchiment d’argent…) et encoure la prison à vie.

Comment a-t-il été démasqué ? Carl Force, un agent de la DEA, travaillait sous couverture pour Silk Road et communiquait avec Ross Ulbritch régulièrement sous de fausses identités. Après plusieurs semaines d’infiltration, il réussit à se faire passer pour un criminel aguerri aux yeux du fondateur de Silk Road.

Ross Ulbritch finit par craquer en demandant à Carl Force de commanditer un meurtre, celui d’un autre administrateur du site, Curtis Clark Green. Avec l’aide de la police, l’agent de la DEA lui fournit des photos montages et autres subterfuges pour prouver que Curtis Clark Green a bel et bien été tué.

Pour le FBIet la DEA , c’est le jackpot – un flagrant délit comme on n’en voit plus que dans les films… mais il y a un mais. 

fbi

En effet, Carl Force est accusé par le département de la justice d’avoir détourné des fonds de Silk Road pendant sa couverture – près d’un millions de bitcoins, la célèbre monnaie virtuelle.

Pire, il aurait même proposé à Ross Ulbritch de lui délivrer des informations concernant l’enquête en cours sur son site, moyennant la coquette somme de 100 000 dollars.

Et pour 250 000 dollars, il proposait de garder secret plusieurs éléments qui auraient pu s’avérer utiles pour l’enquête.

Si Carl Force est passé du côté obscur de la force – et d’Internet- il n’est pas le seul.

Shaun Bridges, agent des services secrets en charge de l’enquête sur Silk Road, a lui aussi succombé à la tentation : il est accusé d’avoir transférer plus de 80 000 dollars de bitcoins des comptes du site vers un compte personnel.

L’affaire Silk Road n’est donc pas définitivement bouclée et on attend le procès des deux agents américains qui se sont laissés tenter par l’argent facile prôné par le darkweb.

Quant à Ross Ulbritch, aussi accusé d’avoir commandité plusieurs assassinats en plus d’avoir été à la tête du plus grand marché de la drogue 2.0, il pourrait être la star IRL d’un nouveau procès.

Affaire à suivre…

fbi silkroad