Joaquin Phoenix à l’apogée de son art dans Inherent Vice

Youtube Follow Openminded
joaquin phoenix

Joaquin Phoenix en détective hippie dans le nouveau film de Paul Thomas Anderson

Qu’on se le dise, je suis une groupie invétérée du grand, du beau, de l’excellent Joaquin Phoenix . Je suis aveuglée par mon amour pour lui mais, pour autant, je n’aime pas tous les films dans lesquels il a joué. J’ai eu beaucoup de mal à accrocher au dernier Paul Thomas Anderson justement, The Master, où il est plus solitaire que jamais, perdu dans sa folie furieuse.

Mais, je n’en tiens pas rigueur au réalisateur et je suis impatiente comme jamais à l’idée de retrouver Joaquin en détective hippie défoncé au shit dans Inherent Vice , son dernier chef d’oeuvre.

Comme toujours avec Paul Thomas Anderson, le pitch est complexe et les personnages ont deux visages. Inherent Vice raconte l’histoire de Lary Sportello dit  » Doc », le détective le plus peace de Californie qui voit débarquer son ancienne petite amie. Elle lui fait part de la disparition de son amant, un riche promoteur immobilier marié de surcroît.

joaquin phoenix inherent vice

Les pieds sales, les cheveux en pagaille et le regard vitreux, ce détective de fortune va mener l’enquête sous fond de marijuana. Elle sera semée d’embûches, entre péripéties, trouvailles légendaires et rencontres synonymes d’ennui à répétition.

Joaquin Phoenix nous embarque avec lui dans son délire au summum de la décontraction et de l’attitude hippie, entre humour, joints de shits et drame assumé…et toujours avec une prestance qu’on ne peut décemment pas ignorer : il est d’ailleurs dans -quasiment- tous les plans du film.

Époustouflant de sincérité dans Her, charismatique comme jamais dans Walk The Line... Une fois encore, Joaquin Phoenix nous embarque avec passion dans Inherent Vice, avec ce talent et ce charme indéniable. Peu importe son rôle, il en fait un chef d’oeuvre comme peu d’autres avant lui et on a qu’une hâte : le voir crever l’écran à nouveau.

inherent vice

 

Inherent Vice est déjà annoncé comme l’un des meilleurs films de l’année tout droit sorti des studios d’Hollywood et on ne peut s’empêcher de le comparer à Las Vegas Parano tant les univers de ces deux fims se ressemblent, à mi chemin entre rêve et cauchemar et la drogue à toutes les sauces.

Inherent Vice sort aujourd’hui dans les salles obscures . Alors, un conseil : COURREZ, Joaquin Phoenix ne déçoit jamais.

Je vous laisse avec le trailer et  cette phrase magnifique trouvée dans le synopsis d’Inherent Vice sur Allociné qui résume ce film – et la vie- à la perfection : Doc sait bien que, tout comme « trip » ou « démentiel », « amour » est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.