Noisey Atlanta: A la découverte de la trap

noisey

Noisey Atlanta, le documentaire qui remonte aux origines de la Trap music.

Alors que nous vous présentions la semaine dernière, un documentaire sur la Jersey House, produite par Thump, la Trap a droit, elle aussi,depuis deux semaines, à son documentaire. Produit cette fois par Noisey, « Atlanta » vaut le détour.

Branche spécialisée dans la musique du magazine Vice, la chaîne Noisey ( à découvrir ici), et son documentaire Noisey Atlanta s’attaque désormais à la Trap music. Après s’être intéressé à des rappeurs comme Wiz Khalifa, Chief Keef, notamment par la série Noisey Chiraq, la chaîne de vice a donc décidé de s’intéresser à la musique trap  dans sa ville de naissance.

Thomas Norton

Avec des guest star aussi nombreuses que délirantes (Migos, 2 Chainz Rich Homie Quan, Ilovemakken,…) Noisey Atlanta part découvrir le phénomène de la trap. Cette série de documentaire s’articule en 10 épisodes, au rythme d’une sortie par semaine, (les épisodes sortent tous les mardis), et dont les deux premiers épisodes sont déjà parus. Dans ces deux épisodes Noisey vient vérifier tous les clichés qui circulent sur les acteurs de la trap. Armes, drogues argent,… tout y est. Et les personnages rencontrés tout au long de ces deux épisodes feraient passer nos Booba, La fouine et autres Kaaris pour des enfants de chœur.

photo migos

Le premier épisode de Noisey Atlanta s’intitule « Welcome to the trap » où le reporter Thomas Morton, nous présente Atlanta comme « La plaque tournante du trafic de drogue vers la côte est » charmant. Justement, sa première rencontre est un  fabricant/dealer de drogue, aussi rappeur, du nom de Curtis Snow.  Un personnage haut en couleur, qui annonce au téléspectateur à quel type d’énergumène il va avoir affaire tout au long du sujet. Après quelques dissertations sur la trap, Curtis Snow nous explique pourquoi Atlanta est devenu le centre du trafic de Drogue aux Etats-Unis. On se retrouve ensuite avec Bleu Davinci pour un retour sur la grandeur et la décadence de la Black Mafia Family, monument déchu de la trap (pour des histoire de prison notamment).

Le deuxième épisode, nommé « Meet the Migos » place lui aussi la barre haute. En effet on y rencontre Migos, ce groupe de trois rappeurs, Takeoff, Offset et Quavo, qui se sont notamment  fait connaitre grâce à leur singles Versace et Hannah Montana. Après nous avoir fait découvrir le QG de Migos, un très joli « manoir », le vaillant Thomas Norton, pas très à l’aise au milieu de ces gangster armés jusqu’aux dents, chacun un joint dans la bouche, nous emmène découvrir le studio des 3 rappeurs d’Atlanta. Une découverte étonnante:  il s’agit du sous-sol de leur maison,  10 mètres carrés tout au plus, avec grosses enceintes et une petite salle d’enregistrement, rien de vraiment impressionnant. Les rappeurs expliquent que c’est une manière pour eux de rester indépendant, ce qui leur convient tout à fait.

Pour son atmosphère, ses personnages,et aussi parce qu’ il part à la découverte du mouvement à Atlanta, comme personne ne l’avait jamais fait, Noisey Atlanta est un documentaire à voir, fan de « trap music » ou non. Les deux premiers épisodes sont à découvrir ci-dessous.