Le retour du lapin Playboy a-t-il sonné ?

Youtube Follow Openminded
playboy couverture

On avait pas vu le lapin Playboy depuis… dix ans.

Stupeurs et tremblements dans le monde impitoyable de la mode : le lapin Playboy semble de retour – pour nous jouer un mauvais tour. Le logo du célèbre magazine pour hommes Playboy – avec le roi Hugh Hefner à sa tête – avait disparu de la planète mode depuis une dizaine d’années et on pensait s’en être définitivement débarrassé – une lapin de profil avec son nœud papillon, ça n’allait pas nous manquer.

Mais la mode est un perpétuel recommencement : on appelle vintage et retro ce que nos grands-mères portaient déjà à leurs 20 ans et chaque décennie signe le retour du velours, du cuir, de la fourrure comme si rien ne servait mieux la mode et les tendances que les classiques qui ont déjà fait leurs preuves – non pas que le lapin Playboy soit un intemporel, un peu de pitié pour le bon-goût.

Pourtant il fut un temps où on s’arrachait tous les produits dérivés Playboy, de la literie entière en passant par le débardeur kitschissime en strass, of course. Les plus déter avaient même ce petit lapin tatoué sur la peau, comme le symbole d’une génération perdue entre les années 90 et 2000.

tatouage lapin playboy

L’année dernière, ce n’est autre que Miley Cyrus qui relance la mode du lapin Playboy – et ça ne nous étonne même pas : cette icône du trash ne sait plus quoi faire pour se rendre intéressante – on attend donc la sex-tape dans les prochaines semaines. Il y a quelques mois, elle postait sur son compte Instagram une photo d’elle dans un peignoir rose aux motifs Playboy, un cadeau de Patricia Field.

Cette créatrice américaine s’est prise de passion pour ce lapin devenu ringard et l’a décliné sur plusieurs robes de chambre et sacs – qui n’ont plu qu’à Miley pour le moment, Dieu merci.

miley cyrus playboy

 

Aujourd’hui, c’est le chausseur américain Del Toro qui remet le lapin Playboy au goût du jour avec une paire de slippers classique smoking pour hommes -ou pour femmes après tout- en hommage à l’impact du magazine sur l’Amérique.

Bon, on salue l’hommage mais le bunny, toujours pas et on espère que ces deux créateurs ne vont pas en inspirer d’autre – personnellement, ça me ferait mal au coeur de voir le lapin Playboy sur les catwalks. 

del toro play boy