Roopa Vasudevan donne des formes aux paroles de rap

Youtube Follow Openminded

grillz-roopa-vasudevan-exposition-rap

L’exposition « Grillz » donne une troisième dimension à la culture hip hop

Parfois critiquées pour leur vulgarité ou appréciées pour leur sincérité, les paroles de rap ne sont pas toujours faciles à appréhender dans leur intégralité. Inaugurée mi-octobre lors du Dumbo Arts Festival de Brooklyn, l’exposition « Grillz » y met les formes. L’artiste Roopa Vasudevan s’inspire des paroles des plus grands rappeurs et les transforme en objets physiques imprimés en 3D.

Depuis les seventies, la culture hip hop explose aux Etats Unis. Née comme un moyen d’expression et de contestation d’une jeunesse urbaine défavorisée, elle est aujourd’hui critiquée à cause de certains artistes qui confondent rap et lettres d’insultes. Aujourd’hui, des sites comme Rap Genius la remette à l’honneur en analysant et décortiquant de multiples paroles de rap.

grillz-roopa-vasudevan-exposition-rap

C’est au tour de l’exposition « Grillz » de lui redonner ses lettres de noblesse. S’inspirant de la même ambition, les œuvres d’art créées par l’artiste new-yorkaise reflètent de manière visuelle le message de compositions musicales des plus grandes stars du hip hop comme Jay-Z, Notorious B.I.G., Puff Daddy, Rick Ross ou encore Fat Joe.

Concrètement ça veux dire quoi ? Avec l’évolution des technologies, l’art et la technique sont de plus en plus associés. Ensemble, ils donnent naissance à de nouvelles formes de création.

grillz-roopa-vasudevan-exposition-rap

Ici, cette jeune femme new-yorkaise se sert du logiciel PyGenius pour donner naissances à des sortes de « protège-dents décoratifs » en acier doré – ou grillz pour les rappeurs – et imprimés en 3D. Le logiciel analyse les paroles en fonction de deux thématiques particulières qu’on retrouve souvent dans le hip hop :  richesse et pauvreté. L’artiste du Gotham, membre du collectif Flux Factory, donne ainsi une forme à ces codes précis du langage hip hop et les matérialisent sous la forme de Grillz. Et tout cela, grâce à un algorithme très compliqué, pas à la portée du premier savant !

Durant l’exposition Grillz, tu pourras ainsi retrouver des morceaux célèbres comme « Make It Rain » de Fat Joe et Lil Wayne, « Been around the World » de Puff Daddy ou encore « Juicy » de The Notorious B.I.G ! Peut être que le grillz, tel qu’on l’a connu à mi-chemin entre Joey Starr et A$ap Ferg est fini, et qu’aujourd’hui la nouvelle mode se sera de porter, en guise de grillz, ton morceau préféré ? Vas-y souris !

GRILLZ-EXPO 4