Flying Lotus & MF Doom collaborent pour GTA V

flying-lotus-mf-doom-masquatch

Flying Lotus et MF Doom passent du virtuel à la réalité

Flying Lotus, non il ne s’agit pas du parfum du désodorisant de votre salle de bain et ce nom vous dit probablement quelque chose tant ce beatmaker, pouvant aller de collaborations dans le monde du hip hop à des instrus électro plus douces et suaves, commencent à se faire un nom avec ses productions très dansantes et toutes plus efficaces les unes que les autres. Sous ce pseudonyme quelque peu enchanteur se cache en fait Steven Ellison, la trentaine, réel adorateur de musiques. Il faut dire que le jeune Steven a dû être baigné par la musique étant plus jeune, sa grande tante n’est autre qu’Alice Coltrane, célèbre pianiste et surtout femme d’un certain John Coltrane, l’un des plus grands saxophonistes de l’histoire. On comprend mieux la musicalité présente dans les morceaux de Flying Lotus… Et Steven Ellison a su en tirer des influences tout en s’inspirant des modes musicales contemporaines, sa recette secrète est simple : électro, jazz, hip-hop, voilà ses trois ingrédients qu’il allie à merveille pour nous sortir ses productions d’une musicalité parfaite et très actuelles.

lying-lotus-mf-doom-collaboration-gta-V

Après avoir viré au glauque dans son clip « Ready Err Not », dont on vous parlait il y a quelques semaines, Steven Ellison revient pour une collaboration avec MF Doom. Rappeur, producteur, Doom n’est pas le dernier venu, il a d’ailleurs sorti en septembre 2014 l’une des collaborations hip-hop de l’année avec le jeune Bishop Nehru, vrai prodige du rap en devenir. L’alliance de MF Doom et Flying Lotus est une véritable union entre deux monstres sacrés, fins producteurs et également tous deux rappeurs, puisque Flying Lotus s’est mis au rap en 2012 sous le pseudo de Captain Murphy (on le préfère quand même en beatmaker…). D’un côté la fougue, la musicalité et le talent de Steven Ellison et de l’autre le flow, la prose et surtout l’expérience de MF Doom avec près de 25 ans d’activité dans l’industrie musicale.

À LIRE :   God is Gangsta, le mini film de Kendrick Lamar
flying-lotus-mf-doom-collaboration-gta-V

Après « Ready Err Not » et sa musique expérimentale, Flying Lotus s’éloigne de plus en plus de l’électro gentillet qu’il avait l’habitude de nous présenter et livre cette fois, avec « Masquatch », une production agressive qu’on sent malgré tout empreinte de mélancolie bien emmenée par Doom. Justifiant très certainement une certaine brutalité dans le beat par le fait que le morceau soit issu de GTA V, et de la station de radio FlyLo FM pour les puristes, on ressent un Doom tourmenté en adéquation totale avec l’instru trouble concoctée par Flying Lotus, les influences jazz et les notes de saxo qui apparaissent n’étonnent personne et le résultat est plutôt réussi tant les univers des deux artistes se rejoignent parfaitement.

lying-lotus-mf-doom-collaboration-gta-V