Portal, le smartphone conçu exprès pour ton poignet

portal

Une start-up californienne a crée le Portal, un smartphone qui se porte… sur le bras.

On n’arrête plus le progrès. A l’époque de mon Nokia 3310, je rêvais d’avoir un téléphone à clapet. J’avais des rêves accessibles et à cette époque-là, l‘Iphone n’était qu’un projet dans l’esprit de Steve Jobs et personne n’imaginait un jour que l’écran tactile allait révolutionner nos vies et le XXIème siècle par la même occasion. Des années après, on peut désormais tout faire avec son téléphone intelligent, j’ai rangé mon Nokia 3310, persuadé qu’il vaudra de l’or un jour, je ne rêve plus de clapet mais du dernier bijou de technologie qu’Apple et les autres sortent aussi vite que ma boulangère et ses bâtards.

Même si je suis presque née avec un smartphone dans les mains, l’évolution du téléphone a quand même ses limites pour moi : je n’arrive pas à comprendre les gens, les addicts des nouvelles technologies, ceux qui téléphonent avec leur montre et qui réussissent à envoyer des textos sur un écran où le doigt d’un enfant n’aurait pas de place ou ceux qui attendent depuis des mois les lunettes de Google pour voir la vie en données Internet. Alors, quand je vois qu’une start-up californienne pousse le vice du smart phone encore plus loin dans le ridicule, je me demande s’ils vont s’arrêter un jour, puisqu’il ne tue pas.

portal

La start-up américaine Arubixs a conçu un nouveau smartphone Android à écran flexible surnommé Portal. Jusque là, rien d’original sauf que le dit téléphone du futur a été imaginé pour se glisser dans un bracelet à sangles qui s’allonge de l’avant-bras jusqu’au poignet. Pour faire plus imagé, il ressemble esthétiquement à une protection pour avant- bras, le genre que Bruce Wayne porterait avec plaisir et avec sa classe légendaire, l’aspect technologique en plus.

Grâce à son écran flexible à souhait, on peut se servir du Portal à même l’avant-bras mais en cas de tendinite aiguë, on peut également l’utiliser de la même façon que n’importe quel commun des mortels. Un bon point. D’ailleurs, outre l’inutilité presque incontestée de la chose, on ne peut que s’incliner devant tant d’innovations, surtout en cette période de #BendGate où la qualité des smart phone est remise en cause et trollée comme une mal-propre sur toute la Toile.

D’ailleurs, Brandon Mairs, le fondateur de la start-up, le dit :  » le Portal est un smart phone souple de 6 pouces, résistant à l’eau et incassable. » Il ajoute pour sa défense qu’avec l’Apple Watch ou n’importe quel produit du même type, on ne peut rien faire de vraiment pratique avec l’écran minuscule qu’ils proposent et que son bracelet Portal est une alternative sérieuse à ces nouveaux bijoux de technologie.

Quand la technologie touche du doigt (ou du poignet) le ridicule…On vous laisse trancher.