Darkelixirone & La FibreBrothers : Le street art à l’état pur

darkelexirone

Darkelixirone et La fibreBrothers, le street art à la française très prometteur.

Dark,  basé à Caen et originaire de Cherbourg, est un artiste touche à tout. Issue de la « Culture urbaine », il propage son élixir qui n’a de cesse d’envoûter depuis 1998, année à laquelle il débute le graffiti. Fan de « The Darkness », un comics de Marc Silvestri, et souvent habillé de couleurs sombres et d’une casquette noire,  son blaze est tout naturellement trouvé ! A l’époque il peint avec Pak C29 de Brest et Alez dans le cadre d’un stage Mjc, dans le but d’apprendre les techniques du graffiti, c’est d’ailleurs Pak qui l’appellera en premier : DARK ! Problème le blaze est déjà pris , il décide donc de rajouter un complément pour en avoir un rien qu’à lui, et c’est son goût pour la fumée, les vapeurs, la calligraphie, qui lui inspire alors le mot Elixir ! Voici la naissance de Darkelexir !

darkelexirone-in-action

Ce qui le motive dans la pratique du graff c’est les multiples possibilités que lui offre  cette technique et l’utilisation de la bombe de peinture. Bien qu’à cette époque ils peignaient à la «  Hardcore « , selon ses propres termes,  le large panel de couleurs le fascinait déjà !

darkelexirone-the-thing
Pas à pas il fait parler de lui dans le milieu et à su convaincre, aujourd’hui son intention première et de briser les codes encore trop bridés de ce mouvement que l’on imagine pourtant assez libre.
darkelexirone-batman

La fibre Brothers c’est un des Crew dont il fait parti avec ses potes Teatea Lebig et Antoine Vulliez qu’il a rencontré pendant la réalisation d’un clip. Par la fibre il faut entendre fibre cérébrale ou la stimulation créative générée par les compétences de chacun des membres. Dark est graffeur mais aussi Infographiste, Teatea est photographe et réalisateur freelance et pour finir Antoine est un vidéaste professionnel . Ensemble, ils participent à plusieurs projets dont 3 clips pour le groupe FreshCaenCamps.
Voici un condensé de leurs réalisation que vous pouvez retrouver sur leur site.


D’autres projets sont prévus par le collectif pour la rentrée dans les alentours de Cherbourg et Bruxelles.  Ici on est impatient de les découvrir !