Fire challenge le nouveau jeu débile du web

 

fire-challenge-jeu-

Plus con que Neknomination, plus dangereux que A l’eau ou un resto : Fire Challenge !

On pensait avoir tout vu en terme de jeux débiles sur internet se propageant en grande partie à cause des réseaux sociaux. Rappellez-vous le jeu appelé « neknomination » qui consistait à boire une grande quantité d’alcool puis de nominer quelqu’un pour qu’il fasse la même chose, avait causé des décès dans plusieurs pays. Dans le même genre le fameux « à l’eau ou un resto », où un ami vous invitait à vous plonger dans l’eau sous peine de l’inviter au restaurant avait fait des morts et notamment en France. Eh bien les américains ont trouvé mieux avec le « Fire Challenge ».

Le principe est simple, s’asperger avec un produit inflammable, se mettre le feu et évidemment le tout sous l’œil amusé d’un ami (si on peut l’appeler ainsi) qui filme toute la scène. Si cela se déroule souvent dans une salle de bain pour raison de sécurité, il y a comme avec tout jeu de ce niveau de débilité, des accidents. Pour l’instant un seul cas de brûlures au deuxième degré a été recensé chez un adolescent de 15 ans vivant dans le Kentucky et qui a du être hospitalisé. Malheureusement nous ne sommes qu’au préambule du « Fire Challenge ». La question reste de savoir si cette connerie s’arrêtera avant qu’une personne finisse en poulet rôti.

fire-challenge-jeu-3

Si pour l’instant cette « mode » totalement stupide est un cas uniquement américain, on ne doute pas que quelques petits malins européens l’importent d’ici peu sur notre continent. Et on craint le pire…
Franchement on ne va pas se mentir, on a tous essayé au moins une fois lorsqu’on était plus jeune d’enflammer notre jean en utilisant du déo comme combustible. Mais delà à ce que des abrutis le face sur leur corps, en se filmant et qu’ils arrivent à en faire un jeu à la mode cela laisse véritablement perplexe sur l’intelligence humaine

Maintenant si vous voulez voir à quoi ça ressemble voici quelques exemples qui ont mal fini. Attention âmes sensibles s’abstenir.