Entre air de piano et techno brut, le talentueux Jon Hopkins.

Jon Hopkins

Voyage dans l’électro ambiante de Jon Hopkins.

Bien à vous chers lecteurs, addict de la culture musicale. Aujourd’hui et comme toujours, on te fait part d’une jolie découverte, celle d’un artiste encore peu connu, mais qui manie le son parfaitement. Focus sur l’artiste Jon Hopkins, un musicien qui nous vient tout droit de Londres. Ce compositeur hors pair joue avec la musique électronique, il l’exploite. Sa musique donne de l’importance au piano et aux orchestrations, un mélange de sons ambiants et de techno glacé. Ses créations sont étroitement liées au monde du cinéma, il a d’ailleurs produit la bande originale du film Monsters. Dans ces morceaux, il tente de nous raconter une histoire, il nous fait voyager là où on a envie d’aller. Sa musique est novatrice, il apporte à l’électro quelque chose en plus qu’on a du mal à exprimer. Après avoir sortis deux albums dont « Opalescent » en 2001 et « Contact Note » en 2004, il a su attirer l’attention de grand noms tels que Brian Eno, ou encore Coldplay. Ce dernier s’est d’ailleurs inspiré de son style unique et ses sons envoûtants pour son album « Viva la Vida », et lui a proposé de faire les premières parties de ses concerts.

Jon Hopkins mix

Son album « Insides » sorti en 2009 fera de nombreux adeptes, pour ses sonorités très spéciale et entrainantes, entre culture indie et culture électro, avec de véritables morceaux poétiques. L’album réussit à émouvoir tous ceux qui l’écoute, avec quelques notes aux pianos sur la plupart de ses morceaux pour le plus grand plaisir de nos fines oreilles.

Le petit prodige a sorti, il y a peu, un nouveau single qui n’est autre qu’une nouvelle version de « We disappear » de son dernier album « Immunity ». Un morceau entrainant où l’on a la chance d’entendre la voix de Lulu James, une chanteuse anglaise à cheval entre la saoul maitrisée et l’électro.

En conclusion, Jon Hopkins est un artiste en devenir, ou qui est déjà devenu, à vous de voir. Un musicien talentueux qui crée des sons mordus d’émotions, car, comme il le dit si bien : « la musique électronique est pleine d’émotions. La technologie sert à intégrer ce contenu personnel ». Des morceaux qui vont te faire voyager, des sonorités qui créent une véritable atmosphère.