Flatbush Zombies plus dangereux que jamais

flatbush zombies-2

Entretien Flatbush Zombies, les papes de la Beastcoast

Les représentants de la Beastcoast étaient au Villette Street Festival le week-end dernier. On s’est posé avec Meechy Darko, Erick Arc Eliott et Zombie Juice  après leur concert pour faire connaissance avec le crew le plus incontrôlable de la scène Hip-Hop actuelle.

Your music gets me high, when i listen to Mary, i’m baked kind of, is your music a drug ?

Votre musique me fait planer, quand j’écoute Mary par exemple, je suis comme défoncé, est-ce que votre musique est une drogue ?

M.D : Music is a drug in general. Our music is a gateway drug leading to how i living, how i’m thinkin but you let me know is it a drug ?

La musique c’est plutôt une drogue en général. Je pense que notre musique est une drogue qui mène à notre univers : ce qu’on vit, ce qu’on pense après, c’est plutôt toi qui pourras en juger, c’est une drogue pour toi ?

ZJ : I think our music is an outlet to many people when they’re having a bad day, a shitty day at work, shitty parents, stupid girlfriend or boyfriend, you know, you’re popping our music, smoke some joint, relax and think and get crazy sometimes.

Je pense que notre musique est un moyen d’évasion pour pas mal de personnes. Tu vois, quand tu as eu une mauvaise journée, une journée de travail pourrie… Qquand tes parents et ta copine ou ton copain te tapent sur les nerfs, tu mets un de nos sons, tu fume un joint et tu te relaxe…ou alors, ça te rend fou et tu t’ambiance.

Your lyrics are subversive, is poetry important in your way to rap ?

Vos paroles sont plutôt subversives, la poésie est-elle si importante dans votre façon de rapper ?

E.A.E : I think every rapper is a poet. But in our music it’s important to share feelings, emotions through codes and underlines lyrics so can’t just listen a song one time and totally get its message.

Je pense que tout rappeur est un poète. Mais pour notre part, on aime bien coder nos lyrics histoire d’y mettre des messages cachés. Comme ça tu ne peux pas écouter nos chansons juste une fois et en saisir le sens directement. Il faut plusieurs écoutes pour comprendre le sens réel d’une de nos chansons.

erick arc elliot flatbush zombies

Is music the escape ?

Est-ce que la musique est une manière de s’évader ?

E.A.E : Music is definitely the escape for me. I’m making beats everyday, worrking hard everyday. I know very few producers working this hard. If I would doing it I’d probablly do smothing else but I wouldn’t be happy at all

Pour moi oui, je crée des instrus tout les jours, je travaille dur. Je connais peu de producteurs qui se défoncent autant au travail que moi. Et si je ne faisais pas ça, je ferai sûrement autre chose mais je ne serais pas aussi heureux que je le suis en ce moment.

Where does the « Beastcoast » term comes from. ?

D’où vient le terme « Beacoast » ?

M.D : I thinks that comes from Capital Steez (Pro Era crew member who passed away in December 2012). I’m happy that it is whait it is. It’s been althoug created by the Universe and God and Us.

Il me semble que ça vient de Capital Steez (Ancien membre de Pro Era, décédé en Décembre 2012). J’aime qu’il en soit ainsi. Je pense que c’est aussi l’univers, Dieu et nous qui avons contribué à créer ce mouvement.

How do you feel on stage ?

Comment vous vous sentez sur scène ?

 

E.A.E : Today I feel like Rick Flair and Randy Orton (professional wrestlers). I feel pocessed by the crowd and the light, espacially when the light goes down to the crowd, it’s crazy.

Ce soir, je me sens comme Rick Flair and Randy Orton (catcheurs professionnels). J’ai été complètement soufflé par la foule et les jeux de lumière, surtout quand les lumières dévoilent la foule déchaînée, c’est ouf comme sensations.

 

ZJ : It feels goooooooooood oh yeah !

C’est tellement fraiiiiiiiiis !

juice zombie flatbush zombies

Your outfit are constantly changing, does fashion play a large part in tour show ?

Vos looks changent constamment sur scène, est-ce que la mode fait partie intégrante de vos shows ?

M.D :  It’s part of our show but most of all it’s a matter of confort. I’d rather to be dressed the way I love than be dressed as a fake fashion saint being ill at ease. And in general when you’re dressed like someone else people feels it and will laugh at you.

Ca fait partie de nos shows mais c’est surtout une question de confort. Je préfère m’habiller comme j’aime plutôt que de tout faire pour ressembler à une gravure de mode ridicule. En plus, si tu te donne un genre, les gens s’en rendent compte et se moquent de toi.

French purists like to say  » Hip-Hop was better in the past » Would you say that ?

Les puristes Français aiment dire que « Le rap c’était mieux avant » Vous diriez ça aussi ?

M.D : There’s the the music from the past, we still have it today and there’s new music. It’s not a matter of best or worst. Good shit still exist and there were shitty tunes back then too so it’s pretty a matter of preference.

Il y a la musique d’avant et la musique de maintenant. Ce n’est pas une histoire de « mieux ou pire ». Il y a encore du bon son de nos jour et il y avait parfois de la daube dans le passé aussi  donc c’est plutôt une question de préférence.

meechy darko flatbush zombies

E.A.E : The experience, the way you’re learning about Hip-hop is probably your best time. It’s bagan with Biggie Smalls, Jay-z and Nas, I wouldn’t I love it less now but it was a kind of life changing. So it’s a matter of influence on your life.

L’expérience, la façon d’appréhender le Hip-Hop pour la première fois c’est sûrement les meilleurs moments de ta vie. J’ai commencé par Biggie Smalls, Jay-z et Nas. Je ne les aime pas moins aujourd’hui mais cette période à changé ma vie. Donc je pense aussi que c’est une histoire d’impact dans la vie de chacun.

How do you consider internet  as a way to be famous faster ?

Est-ce que vous considérez, vous aussi, internet comme une façon de devenir célèbre plus rapidement ?

 

E.A.E : People spend millions in PR and stuff to be truthful, and it works because we’re brainwahsed. We see banners everyday and we click to have a fake product so it’s the same for music. There’s a lot of shitty tunes widely shared on the internet, but for me real music is bigger than internet.

Les gens dépensent des millions en RP et ça marche puisqu’on a subit un lavage de cerveau. On voit des bannière tous les jours et on clique pour se voir offrir un contenu vide de sens. Il y a beaucoup de daubes qui circulent sur internet mais pour moi la vraie musique va au-delà d’internet.

M.D : People are millions to watch videos on Youtube and no one remember it. I’d rather have 2 millions people listening to my music because they love it than millions people watching my videos because they’re forced to.

Les gens sont des millions à regarder une vidéo sur Youtube personne ne s’en souvient. Je préfère encore 2 millions de personnes qui cliquent parce qu’ils aiment réellement ce qu’on fait plutôt que des millions qui regardent nos vidéos parce qu’ils y sont forcés.

 

What’s the worst drug you ever tried ?

Quelle est la pire drogue que vous ayez essayé ?

Les trois : Television !!!

M.D : Yeah Television is a drug but I never really did a bad drug. I took ecstasy one time, didn’t liked it and never did it again. So it’s the worth to me.

Ouais la télévision c’est aussi une drogue. Je pense pas avoir testé de « mauvaise drogue » mais j’ai pris de l’ecstasy une fois, ça ne m’a pas du tout plu et je n’ai jamais recommencé. Donc je pense que c’est la pire pour moi.

Are you open minded ?

M.D :  No we’re ignorant, we don’t know anything and my mind never has been opened !

Non nous sommes des ignorants, notre esprit ne s’est jamais ouvert !

 

flatbush zombies-3