La journee de la jupe vire au cauchemar

Journee de la jupe

Journee de la jupe : une dizaine d’interpellation pour mauvais gout

Vous l’avez vu aux infos, lu dans les journaux, vous avez même peut être reçu une notification de votre smartphone vous indiquant le code vestimentaire de la journée, ce jeudi 15 mai 2014 été placé sous le signe de la tolérance grâce à la journée de la jupe.

En effet, les créateurs du mouvement appelaient à participer massivement à cette journée de la jupe : Née d’une initiative lycéenne appelée « ce que soulève la jupe : femmes, hommes, portons l’égalité », l’opération consistait à faire venir tous les étudiants en jupe au lycée. Une action visant à lutter contre le sexisme et les inégalités homme-femme.

Journee de la jupe

Une belle initiative mise en place par les élèves d’un lycée privé de Nantes dont ont taira le nom. Malheureusement cette journée de lutte connaitra un bien triste dénouement …

En effet, certains étudiants ayant pris leur rôle trop à cœur lors de cette journée, se sont vus interpellés par les forces de l’ordre de Nantes pour trouble à l’ordre public, travestissement et racolage. Les étudiants avaient effectivement assorti à leurs jupes (souvent très courtes),  sous vêtements apparents provocants, talons brillants et maquillage. Selon la préfecture de police de Nantes une dizaine d’interpellations ont été effectuées et l’enquête continue son cours car il semblerait que de nombreux vols de mini-jupes ont aussi été recensés dans l’agglomération Nantaise.

Toujours selon la préfecture, il aurait fallu mobiliser pour cette opération deux brigades de gendarme en plus d’une trentaine de policiers ainsi que le soutien efficace de la section aérienne du GIGN afin d’éviter que les étudiants ne prennent « la fille de l’air ».

Journee de la jupe

Les étudiants militants révolutionnaires ont donc été placés en garde à vue pour une durée indéterminée, et encourent, d’après la directrice de l’établissement scolaire, une peine de 4 ans et demi de prison et 6 792,59 euros.

Le jugement aura lieu le 13 Juin au tribunal vestimentaire de Nantes.

Affaire à suivre donc…

 

La concierge est dans l’escalier

Open Minded magazine reste un blog de distraction et non de politique. Les articles de la concierge sont des vastes rumeurs, blagues, et actualités décalées, à ne pas prendre au pied de la lettre.