Les cyclopes donnent de l’oeil avec Le CyKlop

bandeau-cyklop

Le CyKlop s’installe à la Galerie Ligne 13 pour notre plus grand plaisir

 

L’art reviens une fois de plus nous ouvrir les yeux et sublimé nos rêves. L’art encore et toujours, inépuisable source de folie créative qui nous convie à l’émotion, ainsi qu’avec un peu de recul à une nouvelle vision de certain aspect de notre société (de façon très subtile). Un peu de folie, d’humour, et beaucoup de volonté et voilà que la lumière nous offre une nouvelle raison de sortir de chez nous. En tout cas, personnellement je trouve que le travail de l’artiste Le CyKlop, mérite un détour et plus tôt deux fois qu’une.

En effet, le travail de l’artiste Le CyKlop est vraiment intéressant puisqu’il s’agit d’œuvre en rapport avec la mythologie grec, ainsi qu’avec nombres de personnage contemporain.

Effectivement ce créateur havrais né en 1968, créé des cyclopes (rien que ça).  Actuellement il vivant et travaillant à Paris, Le CyKlop installe dans les rues des villes son personnage à l’oeil unique, en référence aux créatures fantastiques de la mythologie grecque. Il s’inspire des archétypes de l’art populaire, de la BD, du manga, des toys… Son personnage emprunte son esthétique au monde des jouets, à l’Art africain, au règne animal ou aux mythologies populaires. En marge des panneaux de signalétique ou de publicité dont la ville est saturée, il s’inscrit dans l’espace public de manière originale, gratuite et universelle au détour d’une rue, d’un parc ou d’un monument… Le public est toujours conquis, sans distinction d’âge ou de classe sociale. Un projet où la présence dans l’espace urbain de ces personnages/jouets, génère une nouvelle minorité à laquelle chacun peut s’identifier. Le CyKlop se réapproprie l’espace public et porte ainsi un regard ludique sur notre société.

L’artiste le dit lui même : « c’est une façon d’interpeller les gens sur la manière dont ils vivent leur ville, comment ils appréhendent l’espace urbain. Nos cités sont polluées de signes, mais dénuées d’art visuel… La fantaisie n’a pas sa place face aux enseignes, à la publicité ou à la signalétique. J’essaie de réintégrer un peu de cette fantaisie dans la ville. C’est aussi important de voir les gens sourire et discuter au contact de mon travail… »

Et si vous voulez profiter de son art un peu plus, vous pouvez toujours aller à la Galerie Ligne 13 du 6 mars au 30 avril 2014 au Centre culturel François-Villon 4 rue Talma 95880 Enghien-les-Bains (Direct par la gare du Nord)

plus d’info ici

Voici un petit avant goût des réalisations de l’artiste:

Olivier-Le-CyKlop-4115-4 Olivier-Le-CyKlop-4115-3 Olivier-Le-CyKlop-4115-2 CollectionAngryLego Bastille-Quartier-Libre-Paris-2011