Dimitri Daniloff, le photographe aérien

dimitri-daniloff-photographs-parkour-athletes-mid-flight-10

Sauter des toits, le sport urbain pris en photo, par Dimitri Daniloff

Le temps passe et le daily show artistique du jour revient dans un nouvel épisode avec encore plus de couleurs, plus de flash, plus de sourire et de pétillants moments avec ton inconscient. Bref c’est que du bonheur, et cette fois encore tu prends l’avion direction l’Afrique du Sud. Pays formidable où les grands de ce monde Mandela, Shaka Zulu, J.R.R Tolkien ou encore Charlize Theron ont vécu. Enfin ne t’inquiète donc pas, on ne te forcera pas à rester dans un stade à écouter la douce mélodie des vuvuzelas, nous ne sommes pas si sadiques je te rassure. Mais trêve de rite sonore, venons en au sujet de cette article : l’art.

Aujourd’hui l’art est sous forme de cliché, porte son objectif sur les efforts physiques et l’artiste le portant n’est autre que Dimitri Daniloff.

Comme dit précédemment, Dimitri porte son attention sur les efforts physiques des athlètes urbains. Les athlètes en question ne font pas curling, tu l’auras compris mais du parkour ou art du déplacement. Non marcher, ou sautiller sur tes fesses ne sont pas constitutif de cette discipline bien que tu sembles te déplacer. C’est en fait une activité physique qui vise un déplacement libre et efficace dans tous types d’environnements, en particulier hors des voies de passage préétablies (oh les rebelles !!!). Bon pour que tu puisses visualiser, ils jumpent des toits, sautent, font des figures aériennes, en gros, il font les Yamakasi. Et notre photographe prend des photos de l’athlète sud africain, Kundai kenji Murapa, qui se trouve être le directeur de Sabotage Parkour Elite et aussi l’ambassadeur de New Balance. Dimitri saisit 16 prises en une fraction de seconde et permet à l’artiste d’immortaliser, et de décortiquer chaque phase du déplacement souvent aérien de Kundai. Comme dit l’artiste « l’idée que j’aime derrière le parkour c’est que cela n’est pas qu’une question de dépassement de soi et de prendre un risque, il s’agit plus de savoir exactement ce que vous êtes capable de faire. »

Il est l’heure de goûter les hauteurs du bitume, chers amis. Enjoy

photographs-parkour-athletes-mid-flight-01 photographs-parkour-athletes-mid-flight-02 photographs-parkour-athletes-mid-flight-04 photographs-parkour-athletes-mid-flight-08 photographs-parkour-athletes-mid-flight-09 photographs-parkour-athletes-mid-flight-11 photographs-parkour-athletes-mid-flight-12