George Alexander, objectif TAG

 panthère rose

De la street à la nature, George Alexander’s world Is stone

Willkommen meine Freunde (traduction Google translate : « BHL se met un doigt »), ici rien ne vas plus. Des gâteaux, des paysages de chutes d’eau, des tags, des caribous portant le maillot des Jays vous ne voyez aucun rapport pourtant, il y en a bien un et il s’appelle George Alexander. George Alexander est un photographe aux sujets aussi multiples que les personnalités d’Enora de Touche Pas à Mon Poste. Cet artiste a, vous l’aurez compris, le petit grain de ces génies à l’œil lunaire, de ceux qui descendent un vodka coca à la LSD. Et ce style décousu fait de tout et de rien, nous donne une impression à la fois de vide et de plein. Cet explorateur de la vie à la Into The Wild, nous donne en parcourant ses clichés, mémoire d’un instant, un monde plein de couleurs et de fantaisie.  Des montages de photos en mosaïque, ornement, serpent vraiment la liberté s’en ressent, à un tel point que ça nous file l’envie de prendre notre sac à dos et de partir en mode Indiana Jones dans le crâne de cristal. D’autres ont une signification  et sont plus travaillés, comme celle de Big Ben et des perspectives sur la différence de l’écoulement du temps. D’autre part l’on peut observer des clichés concernant la réflexion des couleurs à travers notamment ceux des boules de glace translucide comme dans un kaléidoscope. Certaines photos encore sont purement artistiques et jouent sur un aspect comme le jeux de lumière sur le sujet de la photographie, l’exemple parfait est le verre de vin renversé qui rappelle le plan cinéma de la preuve qu’une tragédie s’est effectivement passée.

Bon trêve de blabla une image vaut mille mots, alors place aux émotions.

 

tag musique tag meuf tag shéérazade tag blaze 5 tag blaze 3 tag blaze tag blaze 2

 

ford tag femme tag femme tag 2 femme tag 3 coin tag homme tag tag blaze oiseaux

Si vous avez aimé les quelques photos que nous avons sélectionné voici le blog de l’artiste ici.